Statuette : boeuf

Epoque / période : Antiquité ; époque moderne = Ancien Régime (Occident)
Actuellement visible au Louvre
Salle 553
Aile Richelieu, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MR 1565 D
Autre numéro d'inventaire : BR 938

description

Dénomination / Titre
Titre : Statuette : boeuf
Type d'objet
statuette
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
Numéro sous le socle : 938 ; numéro sous le ventre du boeuf : BR 938

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10 cm ; Largeur : 11 cm ; Profondeur : 3,5 cm ; Hauteur avec accessoire : 14 cm
Matière et technique
Matériau : bronze

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : Antiquité ; époque moderne = Ancien Régime (Occident)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
saisie révolutionnaire
Date d’acquisition
date : 1798
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [OArt] Salle 553 - Valadier, Vitrine murale

Bibliographie

- Martinez, Jean-Luc, Les antiques du Musée Napoléon. Edition illustrée et commentée des volumes V et VI de l'inventaire du Louvre en 1810, Paris, RMN, 2004, p. 703, n° 1459
- Luigi Valadier au Louvre ou l'Antiquité exaltée, cat. exp. (Richelieu, 1994), Paris, 1994, II-67
- De Ridder, André, Les bronzes antiques du Louvre, I, Les figurines, Paris, E.Leroux, 1913, Disponible sur : http://bibliotheque-numerique.inha.fr/collection/8610-les-bronzes-antiques-du-musee-du-louvre/?n=5 , p. 118-119, n° 938
- Longpérier, Henri Adrien Prévost de, Notice des bronzes antiques exposés dans les galeries du musée national du Louvre (ancien fonds et musée Napoléon III), Paris, C. de Mourgues, 1879, Disponible sur : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6524735t , p. 197, n° 885

Expositions

- Luigi Valadier au Louvre ou l'Antiquité exaltée, Richelieu, 17/11/1994 - 13/11/1995
Dernière mise à jour le 11.01.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances