© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

statue

Date de création/fabrication : Chypro-archaïque II (Oeuvre probablement archaïsante du milieu du Ve s environ) (-600 - -475)
Lieu de découverte : Athiénou = Golgoï (?) (Athiénou = Golgoï. Probablement acheté à Athiénou)
Actuellement visible au Louvre
Salle 316
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AM 3454
Autre numéro d'inventaire : S 469

description

Dénomination / Titre
Dénomination : statue
Description / Décor
Baal Ammon (robe, manteau, assis, sur, trône : bélier)

Etat de l'oeuvre : incomplet
Précisions sur l'objet : Statue représentant Baal Hammon assis sur un trône

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 53,5 cm ; Largeur : 38 cm
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : ronde-bosse

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Chypro-archaïque II (Oeuvre probablement archaïsante du milieu du Ve s environ) (-600 - -475)
Date de découverte
1862
Lieu de découverte
Athiénou = Golgoï (?) (Athiénou = Golgoï. Probablement acheté à Athiénou)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
acquisition en mission
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AO] Salle 316 - Levant - Chypre, IXe siècle av. J.-C. - Ier siècle av. J.-C., Vitrine 4 Chypre aux époques classique (Ve -IVe siècle avant J.-C.) et hellénistique (IIIe -Ier siècle avant J.-C.)

Bibliographie

- Bonato, Lucie ; Dondin-Payre, Monique. La Méditerranée d'Edmond Duthoit : archéologue et architecte. XIXe siècle. Paris, Librairie orientaliste Paul Geuthner, 2017. ISBN : 978-2-7053-3900-5., p. : 76-77, fig. 56
Dernière mise à jour le 01.12.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances