statue

Date de création/fabrication : Chypro-classique I (2e moitié Ve s) (-450 - -400)
Lieu de découverte : Dali = Dhali = Idalion (?)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 22209
Numéro catalogue : Hermary, 1989, n° 887

description

Dénomination / Titre
Dénomination : statue
Description / Décor
déesse à l'enfant (debout, chiton, himation, bracelet, collier : pendentif, couvre oreille, bonnet : pointu, tenant) ; enfant (bonnet)

Précisions de l'objet : Déesse à l'enfant debout, vêtue d'un chiton et d'un himation, coiffée du sakkos, portant un bracelet à chaque poignet, un collier de pendentifs, un autre collier à pendentif central, des couvre-oreilles, tenant dans ses bras un enfant coiffé d'un bonnet, rouge sur le sakkos

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 56,5 cm ; Largeur : 14 cm ; Epaisseur : 9,5 cm ; Poids : 4,14 kg
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : ronde-bosse, polychromie

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Chypro-classique I (2e moitié Ve s) (-450 - -400)
Lieu de découverte
Dali = Dhali = Idalion (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1967
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Hermary, Antoine. Catalogue des Antiquités de Chypre : Sculptures. [Musée du Louvre/Département des Antiquités orientales]. Paris, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 1989. 496, ISBN : 2-7118-2279-6., 887

Expositions

- Chypre. L'île d'Aphrodite, Hildesheim (Allemagne), Roemer- und Pelizaeus-Museum, 13/02/2010 - 12/09/2010
- L'enfant dans les collections du Musée du Louvre, Tokyo (Japon), National Art Center, 25/03/2009 - 01/06/2009, étape d'une exposition itinérante
- L'enfant dans les collections du Musée du Louvre, Osaka (Japon), National Museum of Art, 23/06/2009 - 24/09/2009, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 02.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances