© 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
profil gauche © 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
profil droit © 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
dos, verso, revers, arrière © 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
© 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
© 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
© 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales
© 2009 Musée du Louvre / Antiquités orientales

statue

Date de création/fabrication : Chypro-classique II (IVe s) (-400 - -325)
Lieu de découverte : Chypre
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AM 227
Numéro catalogue : Hermary, 1989, n° 780

description

Dénomination / Titre
Dénomination : statue (fragment)
Description / Décor
femme (couronne : végétal, boucle d'oreille, collier : pendentif)

Etat de l'oeuvre : érodé
Précision sur l'objet : Tête de femme coiffée d'une couronne végétale, portant des boucles d'oreilles en forme de rosette et à pendentifs, deux colliers dont un de perles à pendentif ; traces de peinture rouge sur les lèvres, le collier, les feuilles et le haut du front ; noire sur les cheveux, les yeux et les sourcils ; verte entre les feuilles

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 11,5 cm ; Largeur : 7 cm ; Epaisseur : 6 cm ; Profondeur avec accessoire : 0,4 kg
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : ronde-bosse, polychromie

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Chypro-classique II (IVe s) (-400 - -325)
Lieu de découverte
Chypre

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1890
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Hermary, Antoine, Catalogue des Antiquités de Chypre : Sculptures, [Musée du Louvre/Département des Antiquités orientales], Paris, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 1989, n° 780
Dernière mise à jour le 02.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances