© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
dos, verso, revers, arrière © 2018 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2018 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2006 Musée du Louvre / Raphaël Chipault

placage de meuble

Date de création/fabrication : Néo-assyrien (VIIIe s) (-800 - -700)
Lieu de découverte : Arslan Tash (Certains ivoires d'Arslan Tash pourraient provenir de Damas prise par Teglat-Phalasar III en 732 av. J. - C.)
Actuellement visible au Louvre
Salle 230
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 11471

description

Dénomination / Titre
Dénomination : placage de meuble
Description / Décor
Décor : scène mythologique (égyptisant) ; Horus (sur, lotus) ; déesse (couronne Pschent, aile)

Etat de l'oeuvre : incomplet
Précision sur l'objet : Fragment de placage de meuble à décor égyptisant. Enfant Horus sortant du lotus ; déesse portant le Pschent et la perruque longue ainsi qu'une longue robe. Elle a les bras ailés. Devant elle : une arbre aux rinceaux et palmettes stylisés. La scène devait être symétrique, mais toute la partie gauche manque

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 7,9 cm ; Longueur : 4,4 cm ; Epaisseur : 0,8 cm
Matière et technique
Matériau : ivoire
Technique : sculpté

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Néo-assyrien (VIIIe s) (-800 - -700)
Lieu de découverte
Arslan Tash (Certains ivoires d'Arslan Tash pourraient provenir de Damas prise par Teglat-Phalasar III en 732 av. J. - C.)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Date d’acquisition
date : 1929
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [AO] Salle 230 - Mésopotamie - Syrie du Nord, Vitrine 2 Ivoires d'Arslan Tash.
Dernière mise à jour le 28.10.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances