© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado
© 2010 Musée du Louvre / Michel Urtado

harnachement

Date de création/fabrication : 2e moitié IIe mill av. J.-C. (XIe - IXe siècle au début du VIIe siècle avant J.-C) et 1e moitié Ie mill av. J.-C. (-1100 - -1000 et -1000 - -650)
Lieu de découverte : Sialk nécropole B (Tombe 15)
Actuellement visible au Louvre
Salle 306
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 18032
N° de fouille : S 595 B

description

Dénomination / Titre
Dénomination : harnachement (élément)
Description / Décor
bouton

Précisions de l'objet : Bouton de harnachement à bélière carrée à quatre ouvertures, utilisé au croisement des courroies à bélière

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 2 cm
Matière et technique
Matériau : bronze

Lieux et dates

Date de création / fabrication
2e moitié IIe mill av. J.-C. (XIe - IXe siècle au début du VIIe siècle avant J.-C) et 1e moitié Ie mill av. J.-C. (-1100 - -1000 et -1000 - -650)
Date de découverte
14/11/1934
Lieu de découverte
Sialk nécropole B (Tombe 15)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Ghirshman, Roman (mission)
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AO] Salle 306 - Iran - L'Iran à l'âge du fer (XIVe - milieu du VIe siècle av. J.-C.) et les dynasties néo-élamites, Vitrine 7a La nécropole B de Tepe Sialk (XIe - IXe siècle au début du VIIIe siècle avant J.-C.)

Bibliographie

- Ghirshman, Roman. Fouilles de Sialk près de Kashan : 1933, 1934, 1937. vol. I et II, Paris, Librairie orientaliste Paul Geuthner, 1938-1939. Musée du Louvre, Série archéologique, IV. , Pl LVI
Dernière mise à jour le 19.06.2018
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances