© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2011 Musée du Louvre / Thierry Ollivier
© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi
© 2011 Musée du Louvre / Thierry Ollivier
© 2008 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

tessère

Lieu de découverte : Palmyre = Tadmor
AO 1997 ; CCO A. 1518
Département des Antiquités orientales
Actuellement visible au Louvre
Salle 315
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 1997
Numéro catalogue : CCO A. 1518

description

Dénomination / Titre
Dénomination : tessère
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 1,37 cm ; Largeur : 1,22 cm ; Epaisseur : 0,48 cm
Matière et technique
Matériau : terre cuite

Lieux et dates

Lieu de découverte
Palmyre = Tadmor

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mitri, Naoum (Vendeur)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date de comité/commission : 13/03/1890
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AO] Salle 315 - Arabie - Les cités caravanières, Dura Europos, Palmyre, Vitrine 9 Palmyre inscriptions funéraires

Bibliographie

- Bel, Nicolas ; Giroire, Cécile ; Gombert, Florence ; Rutschowscaya, Marie-Hélène (dir.), L'Orient romain et byzantin au Louvre, Arles / Paris, Actes Sud / Louvre éditions, 2012, p. 227,229, fig.211
- Dentzer-Feydy, Jacqueline ; Pic, Marielle ; Teixidor, Javier, Les Antiquités de Palmyre au Musée du Louvre, [Musée du Louvre/Département des Antiquités orientales], Paris, Réunion des musées nationaux, 1993, p. 102, n° 53
- Delaporte, Louis, Catalogue des cylindres, cachets et pierres gravées de style oriental (CCO) (CCL), 2, Acquisitions, [Musée du Louvre], Paris, Librairie Hachette, 1923, Disponible sur : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6430078z , A. 1518
Dernière mise à jour le 10.07.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances