© 2020 Musée du Louvre / Mathieu Rabeau
© 2010 Musée du Louvre / Antiquités orientales
© 2020 Musée du Louvre / Mathieu Rabeau
© 2010 Musée du Louvre / Antiquités orientales

stèle ; ex-voto

-260 / -240 (IIIe s. av. J.-C.)
Lieu de découverte : Carthage tophet (Tophet)
AO 23893 ; BR
Département des Antiquités orientales
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 23893
N° de fouille : BR

description

Dénomination / Titre
Dénomination : stèle ; ex-voto
Description / Décor
Décor : anépigraphe ; disque solaire ; croissant lunaire ; mouton

Etat de l'oeuvre : brisé
Précision sur l'objet : Stèle à fronton triangulaire entre 2 acrotères. Décor : croissant de lune, coiffant le disque solaire ; mouton

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 29,3 cm ; Largeur : 14,3 cm ; Epaisseur : 8,5 cm ; Poids : 6,5 kg
Matière et technique
Matériau : calcaire (blanc ; nombreuses inclusions de filaments orangés ; présence de petites sections de fines veines orangées)
Technique : gravé (sur la,face)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
IIIe s. av. J.-C. (milieu IIIe s) (-260 - -240)
Lieu de découverte
Carthage tophet (Tophet)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Delattre, Alfred-Louis (Fouilleur/Archéologue)
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Salammbô, cat. exp. (Rouen (Externe, France), Musée des Beaux-Arts, 2021 ; Marseille (Externe, France), Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, 2021), Rouen / Marseille / Paris, RMM / Mucem / Gallimard, 2021, p. 278

Expositions

- Salammbô, Rouen (Externe, France), Musée des Beaux-Arts, 23/04/2021 - 19/09/2021, étape d'une exposition itinérante
- Salammbô, Marseille (Externe, France), Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, 20/10/2021 - 07/02/2022, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 30.03.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances