brique de fondation

Date de création/fabrication : Néo-sumérien : Gudea (Vers 2120 av. J. - C.) (-2120 - -2110)
Lieu de découverte : Girsu = Tello
Actuellement visible au Louvre
Salle 228
Aile Richelieu, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 26672

description

Dénomination / Titre
Dénomination : brique de fondation
Description / Décor
Décor : inscription
Précisions de l'objet : Brique de Gudea
Inscriptions
Écriture :
écriture cunéiforme mésopotamienne
Inscription :
Dédicace de Gudea à Ningirsu commémorant la construction de son temple l'E-ninnu
Langue :
sumérien
Nature du texte :
dédicace
texte commémoratif

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Matériau : terre cuite

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Néo-sumérien : Gudea (Vers 2120 av. J. - C.) (-2120 - -2110)
Lieu de découverte
Girsu = Tello

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Richelieu, [AO] Salle 228 - Mésopotamie, Vitrine 5 La construction du temple, 2150 - 2000 avant J.-C.

Bibliographie

- Expositions des quatre grandes civilisations mondiales : la Mésopotamie entre le Tigre et l'Euphrate. [Exposition, Musée d'art de Setagaya, 5 août 2000 - 3 décembre 2000; Fukuoka, Musée d'art asiatique d'art asiatique, 16 décembre 2000 - 4 mars 2001]. Tokyo, NHK, 2001. 336, ISBN : 957-02-8036-0., p. : 103, 124
- Thureau-Dangin, François. Die Sumerischen und Akkadischen Königsinschriften (SAK). Vorderasiatische Bibliothek, 1. Band Abtailung 1. Leipzig, J.C.Hinrichs'sche Buchhandlung, 1907. , p. : 142-143, SAK 142.t
- Thureau-Dangin, François. Les inscriptions de Sumer et d'Akkad. Transcription et Traduction (ISA). Paris, Ernest Leroux, 1905. Disponibilité : https://archive.org/details/lesinscriptionsd00thuruoft. , p. : 200-201, ISA I.16.t
Dernière mise à jour le 04.09.2015
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances