kudurru

Date de création/fabrication : Kassite = Médio-babylonien (XIIIe s ; XIIe s) (-1595 - -1155)
Lieu de création : Babylonie = Sumer
Lieu de découverte : Suse (Apporté de Babylonie à Suse en butin de guerre au XIIe s. av. J.-C.)
Numéro d’inventaire
Numéro principal : SB 3225
Autre numéro d'inventaire : A 6408

description

Dénomination / Titre
Dénomination : kudurru (fragment)
Description / Décor
Décor : scorpion
Précision sur l'objet : Fragment de kudurru anépigraphe ; représentation d'un scorpion
Inscriptions
Nature du texte :
anépigraphe

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 17,8 cm ; Largeur : 13,5 cm ; Profondeur : 4,5 cm ; Poids : 0,88 kg
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : sculpté

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Kassite = Médio-babylonien (XIIIe s ; XIIe s) (-1595 - -1155)
Lieu de création / fabrication / exécution
Babylonie = Sumer
Date de découverte
1908
Lieu de découverte
Suse (Apporté de Babylonie à Suse en butin de guerre au XIIe s. av. J.-C.)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Morgan de, Jacques (mission)
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Paulus, Susanne, Die babylonischen Kudurru-Inschriften von der kassitischen bis zur frühneubabylonischen Zeit. Untersucht unter besonderer Berücksichtigung gesellschafts- und rechtshistorischer Fragestellung. Alter Orient und Altes Testament Bd. 51 (AOAT 51), Münster, Ugarit-Verlag, 2014, AOAT 51,OI 6
- Seidl, Ursula, Die babylonischen Kudurru-Reliefs. Symbole mesopotamischer Gottheiten (OBO 87), Feiburg, Göttingen, 1989, p. 24, OBO 87,17
- Mecquenem, Roland de ; Contenau, Georges ; Belaiew, N. T. ; Pfister, Jean Jost Rodolphe, Mémoires de la mission archéologique en Iran, Mission de Susiane (MDP XXIX), Paris, Presses Universitaires de France, 1943, p. 171
Dernière mise à jour le 07.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances