© 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2005 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

élément du décor architectural ; relief mural

Date de création/fabrication : Achéménide (-539 - -330)
Lieu de découverte : Suse ville royale donjon
Actuellement visible au Louvre
Salle 307
Aile Sully, Niveau 0
Numéro d’inventaire
Numéro principal : SB 8835

description

Dénomination / Titre
Dénomination : élément du décor architectural (fragment) ; relief mural (fragment)
Description / Décor
Décor : personnage (2, portant, offrande, tunique : court, vêtement : long)
Précisions sur l'objet : Fragment de bas-relief. Elément d'un escalier de pierre du petit palais du "Donjon". Porteurs d'offrandes, l'un portant une tunique courte (mède), l'autre un vêtement long (perse)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 45,4 cm ; Largeur : 54,5 cm ; Epaisseur : 16 cm
Matière et technique
Matériau : calcaire
Technique : bas-relief

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Achéménide (-539 - -330)
Date de découverte
1932
Lieu de découverte
Suse ville royale donjon

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AO] Salle 307 - Iran - L'empire perse achéménide : le palais de Darius Ier à Suse, Salle 307 - (ex-salle 12B), Vitrine 5 Décor d'escaliers : porteurs d'offrandes (Suse, fin VIe - IVe siècle avant J.-C.)

Expositions

- Forgotten Empire : The World of Ancient persia, Londres (Royaume Uni), British Museum, 08/09/2005 - 08/01/2006, étape d'une exposition itinérante
- Forgotten Empire : The World of Ancient persia, Barcelone (Externe, Espagne), Caixa Forum Barcelone, 08/03/2006 - 11/06/2006, étape d'une exposition itinérante
Dernière mise à jour le 23.11.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances