© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault
© 2013 Musée du Louvre / Raphaël Chipault

élément de figurine

-2500 / -2340 (Dynastique archaïque IIIB)
Lieu de découverte : Mari temple d'Ishtar cour 20
AO 24384 ; M. 480 ; M. 481
Département des Antiquités orientales
Numéro d’inventaire
Numéro principal : AO 24384
N° de fouille : M. 480
N° de fouille : M. 481

description

Dénomination / Titre
Dénomination : élément de figurine
Description / Décor
barbe

Etat de l'oeuvre : fragmenté
Précision sur l'objet : 84 éléments d'incrustation de statuette : boucles de barbe de taureau androcéphale

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Matériau : lapis lazuli
Technique : gravé (décor), incrusté

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Dynastique archaïque IIIB (Vers 2500 av. J.-C.) (-2500 - -2340)
Date de découverte
28 janvier 1934
Lieu de découverte
Mari temple d'Ishtar cour 20

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Parrot, André (Fouilleur/Archéologue) (mission 1933-34)
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Date d’acquisition
date : 1934
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités orientales

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Les pierres précieuses de l'Orient ancien des Sumériens aux Sassanides, cat. exp. (Paris, musée du Louvre, 22 septembre - 18 décembre 1995), Paris, Réunion des musées nationaux, 1995, p. 91, n° 145
- Parrot, André, Mission archéologique de Mari, I. Le temple d'Ishtar, Paris, Librairie orientaliste Paul Geuthner, 1956, p. 128-129, fig. 75 p. 128

Expositions

- Exposition "Voués à Ishtar. Syrie, janvier 1934, André Parrot découvre Mari"., Paris (France), Institut du Monde Arabe, 23/01/2014 - 20/04/2014

Notices liées (62)

Contient
Dernière mise à jour le 10.06.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances