© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2004 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

moule de bol

Epoque / période : romain impérial

Date de création/fabrication : 1e quart Ie s. ap. J.-C. (d'après Marton) (1 - 25)
Lieu de création : Putéoli = Pouzolles
Lieu de découverte : Pouzolles = Puteolani
Numéro d’inventaire
N° anc. coll. : MG 22250
N° anc. coll. : MG 22288

description

Dénomination / Titre
Dénomination : moule de bol (fragment, 2)
Description / Décor
Décor : sur vasque ; cercle (concentrique, file, surmontant) ; guirlande

Etat de l'oeuvre : il ne reste deux fragments non jointifs de la vasque - il existe un tirage en plâtre moderne de chaque fragment

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 8 cm ; Longueur : 10,5 cm ; Epaisseur : 1,3 cm ; Hauteur : 5,3 cm ; Longueur : 10,6 cm ; Epaisseur : 1,5 cm ; Poids : 115 g
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : moulé, estampé en creux (estampage = estampé)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : romain impérial

Date de création/fabrication : 1e quart Ie s. ap. J.-C. (d'après Marton) (1 - 25)
Lieu de création / fabrication / exécution
Putéoli = Pouzolles
Lieu de découverte
Pouzolles = Puteolani

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Musée Guimet (collection)
Di Criscio (fouilles)
Mode d’acquisition
ancien fonds
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 30.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances