relief ; plaque de Milo

Epoque / période : classique

Date de création/fabrication : 2e quart Ve s. av. J.-C. (-475 - -450)
Lieu de création : Corinthe
Lieu de découverte : Mélos (Milo) (?)
Actuellement visible au Louvre
Salle 648
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : CA 315

description

Dénomination / Titre
Dénomination : relief
Titre d'usage : plaque de Milo
Description / Décor
Décor : sphinx (polos, aile, recourbé, queue, assis, sur, base)

Etat de l'oeuvre : intact ; quelques éclats sur le visage et le torse

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 9,4 cm ; Largeur : 7,2 cm ; Profondeur : 0,6 cm
Matière et technique
Matériau : argile (argile beige rose fine)
Technique : moulé, préparation, peinture, découpé
Précision technique : moule découpe-engobe(traces)-peinture rouge(traces)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : classique

Date de création/fabrication : 2e quart Ve s. av. J.-C. (-475 - -450)
Lieu de création / fabrication / exécution
Corinthe
Lieu de découverte
Mélos (Milo) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Piot, Eugène (collection)
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1891
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AGER] Salle 648 - Figurines en terre cuite grecques - Époques archaïque et classique, Vitrine 5 murale

Bibliographie

- Musée du Louvre (dir.), Besques, Simone, Catalogue raisonné des figurines et reliefs en terre-cuite grecs, étrusques et romains I. Epoques préhellénique, géométrique, archaïque et classique, Paris, Editions des Musées Nationaux, 1954, p. 103, pl. 74, C112

Bibliographie de comparaison

- Stilp, Florian, « Annual of the British School at Athens (ABSA) », Annual of the British School at Athens, 98, 2003, Disponible sur : http://www.jstor.org/journal/annubritschoathe , p. 443, fig. 3
Dernière mise à jour le 16.04.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances