élément de couronne

-350 / -200 (2e moitié IVe s. av. J.-C. ; IIIe s. av. J.-C.)
Lieu de création : Taras = Tarente (?)
Lieu de découverte : Italie méridionale
Cp 9554
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Actuellement visible au Louvre
Salle 647
Aile Sully, Niveau 1
Numéro d’inventaire
Numéro de collection : Cp 9554

description

Dénomination / Titre
Dénomination : élément de couronne
Description / Décor
baie (grappe)

Etat de l'oeuvre : intact

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 1,6 cm
Matière et technique
Matériau : argile (argile brun rouge)
Technique : moulé, préparation (traces d'engobe beige), dorure
Précision technique : au revers tige creuse pour la fixation

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : classique ; hellénistique

Date de création/fabrication : 2e moitié IVe s. av. J.-C. ; IIIe s. av. J.-C. (-350 - -200)
Lieu de création / fabrication / exécution
Taras = Tarente (?)
Lieu de découverte
Italie méridionale

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1861 (achat)
date d'affectation : 1862
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Sully, [AGER] Salle 647 - Figurines en terre cuite grecques - Époques hellénistique et romaine, Vitrine 14 A plate

Bibliographie

- Besques, Simone, Catalogue raisonné des figurines et reliefs en terre-cuite grecs, étrusques et romains IV.II. Epoques hellénistique et romaine, Cyrénaïque, Egypte ptolémaïque, Afrique du Nord et Proche-Orient, Paris, RMN, 1992, p. 100, pl. 95A, D389

Bibliographie de comparaison

- Les ors hellénistiques de Tarente, cat. exp. (Paris (1968)), 1968, p. 91, n° 19-21
- Breccia, Evaristo, La necropoli di Sciatbi, Le Caire, Institut français d'archéologie orientale (IFAO), 1912, p. 163-165, 167, pl. 77, n° 243
Dernière mise à jour le 22.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances