© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1970 Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 1970 Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville

coupe

Epoque / période : archaïque ; figures noires

Date de création/fabrication : 3e quart VIe s. av. J.-C. (vers -540 - -530)
Lieu de création : Athènes
Lieu de découverte : Italie centrale
Numéro d’inventaire
Numéro catalogue : F 95
Numéro de collection : Cp 3256
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : coupe
Typologie : coupe à lèvre
Description / Décor
Décor : sur lèvre (face A et B) ; bélier (courant, vers la gauche)

Etat de l'oeuvre : incomplet ; moins le médaillon complété en plâtre ; recollé

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 9,5 cm ; Diamètre : 14 cm ; Largeur : 20 cm
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : peinture brillante (peinture), incisé = incision, rehaut blanc (peinture->rehaut), rehaut rouge (peinture->rehaut)
Précision technique : rehauts blancs (cornes, queue, tâche sur le corps)-rehauts rouges (cou et tâches sur le corps)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : archaïque ; figures noires

Date de création/fabrication : 3e quart VIe s. av. J.-C. (vers -540 - -530)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes
Lieu de découverte
Italie centrale

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1863

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Heesen, Pieter, Athenian little-master cups, 2011, p. 192, 222, 223, 319, pl. 160 a, n° 618
- Union académique internationale. (dir.), Plaoutine, N., Corpus Vasorum Antiquorum. France. 14, Musée du Louvre. 9, [Paris, Musée du Louvre, 9], Paris, H. Champion, 1938, pl. 87.5, 7, 9
Dernière mise à jour le 21.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances