© 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2011 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
détail © 2011 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2008 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2011 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2011 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

moulage ; statue ; Kouros de Ptoon (Béotie)

Epoque / période : moderne
Lieu de découverte : (Institut d’Art et d’Archéologie, Paris)
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : Gy 0014

description

Dénomination / Titre
Dénomination : moulage ; statue
Titre d'usage : Kouros de Ptoon (Béotie)
Désignation : Tirage intégral d'une statue de jeune homme nu ou couros. (Grèce - Athènes : Musée national archéologique - N° inv. 10- Marbre insulaire
Provenant de : Ptoon (Béotie), sanctuaire d'Apollon Ptoïos.
Datation : vers 550 ou 540 av. J.-C.
Atelier : naxien.)
Œuvre originale
3e quart VIe s. av. J.-C. ; original conservé à (Athènes musée national archéologique) (vers 550_540 Av Jc-Athènes musée national archéologique n° 10)
Description / Décor
kouros (nu, debout, cheveux, long)

Etat de l'oeuvre : cassure(au niveau du raccord entre le moulage et sa base)-encrassement
Restauration : repeint(peinture de présentation,?)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 140 cm ; Largeur : 47,5 cm ; Profondeur : 53,5 cm ; Hauteur avec accessoire : 150 cm
Matière et technique
Matériau : plâtre
Précision technique : patiné

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : moderne
Lieu de découverte
(Institut d’Art et d’Archéologie, Paris)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
affectation, attribution
Date d’acquisition
Date : 2001
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 11.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances