frise

Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XIXe s. ap. J.-C. ; 1e quart XIXe s. ap. J.-C. (moulage acquis à Berlin par Maxime Collignon pour le compte de l'Université de la Sorbonne, entre 1891 et 1904.) (1800 - 1900)
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : Gy 0379
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : frise (fragment)
Désignation : tirage intégral d'un relief : deux guerriers nus marchant l'un derrière l'autre, le second de profil et le buste légèrement penché. Il porte un manteau terminé par des plis en queue d'hirondelle, enroulé autour de l'avant-bras gauche et flottant dans le dos, et un bouclier au bras gauche. L'autre est lacunaire (sont visibles la jambe droite et l'extrémité d'un manteau)
Œuvre originale
original grec ; IIe s. av. J.-C. (?) ; Ie s. av. J.-C. (?) ; original conservé à (Athènes petite métropole, ?)
Description / Décor
Décor : guerrier (nu, draperie, bouclier) ; guerrier (restes, jambe, draperie)

Etat de l'oeuvre : complet-petits éclats

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 51 cm ; Largeur : 77 cm ; Hauteur avec accessoire : 51 cm
Matière et technique
Matériau : plâtre
Technique : moulage à bon creux et à pièces (moulage), coutures (moulage), armature métallique (moulage->armature) (pour le cadre), patine (?)
Précision technique : tirage à partir d'un moule à pièces-coutures-armature métallique

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XIXe s. ap. J.-C. ; 1e quart XIXe s. ap. J.-C. (moulage acquis à Berlin par Maxime Collignon pour le compte de l'Université de la Sorbonne, entre 1891 et 1904.) (1800 - 1900)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
affectation, attribution
Date d’acquisition
Date : 2001

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 11.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances