empreinte d'intaille

Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XVIIIe s. ap. J.-C. ; 4e quart XIXe s. ap. J.-C. (Réalisé entre 1796 et la fin du XIXème siècle (avant 1905, date vraisemblable du don de la collection par E. Soldi).
Pourrait avoir été exécuté d'après les matrices en verre que Bartolomeo Paoletti a réalisées en 1796-1797 dans le cadre d'un projet d'échange d'empreintes de gemmes orchestré par Napoléon Bonaparte et Tommaso Puccini entre le musée de Florence et le Cabinet du Musée national de Paris.) (1775 - 1900)
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : Gy 3360
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : empreinte d'intaille
Désignation : Tirage intégral d'une empreinte d'intaille : femme assise de profil, son drapé lui couvrant les cheveux. Elle tient dans la main un éventail en forme de feuille (?). Devant elle sur une colonette un petit enfant, Iachos ou Eros / Amour (?) lui tend le bras. Identifiée comme Arsinoé III ou comme Junon / Héra.
(France - Paris : Cabinet des médailles, Bibliothèque nationale de France.
Intaille - Grenat.
Femme assise de profil, son drapé lui couvrant les cheveux. Elle tient dans la main un éventail en forme de feuille (?). Devant elle sur une colonette un petit enfant, Iacchos ou Mars ou Eros / Amour (?) lui tend le bras.
Identifiée comme Arsinoé III ou comme Junon / Héra.
Provient du Cabinet du Roi, attestée dans la collection en 1716.
)
Œuvre originale
original conservé à (Paris cabinet des médailles) (cabinet du roi)
Description / Décor
Décor : femme (de profil, vers la gauche, himation, voile, tenant, éventail, assis, sur, tabouret, repose-pied, devant) ; statuette (Éros, ?, Iacchos, ?, sur, colonnette)

Etat de l'oeuvre : complet-éraflures

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 3 cm ; Largeur : 2,5 cm ; Hauteur avec accessoire : 3 cm
Matière et technique
Matériau : plâtre
Technique : tirage plein (moulages et tirages)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : moderne

Date de création/fabrication : 4e quart XVIIIe s. ap. J.-C. ; 4e quart XIXe s. ap. J.-C. (Réalisé entre 1796 et la fin du XIXème siècle (avant 1905, date vraisemblable du don de la collection par E. Soldi).
Pourrait avoir été exécuté d'après les matrices en verre que Bartolomeo Paoletti a réalisées en 1796-1797 dans le cadre d'un projet d'échange d'empreintes de gemmes orchestré par Napoléon Bonaparte et Tommaso Puccini entre le musée de Florence et le Cabinet du Musée national de Paris.) (1775 - 1900)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
ancien fonds
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 05.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances