© 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec

statuette

Epoque / période : hellénistique

Date de création/fabrication : IIe s. av. J.-C. ; Ie s. av. J.-C. (-200 - 0)
Lieu de création : Proche-Orient
Lieu de découverte : Beyrouth = Bérytus
En dépôt : Musée des moulages, Université de Montpellier III, Montpellier
Numéro d’inventaire
Numéro d'entrée : MNC 1889
Numéro catalogue : Ma 2596

description

Dénomination / Titre
Dénomination : statuette
Description / Décor
Aphrodite (nu)

Etat de l'oeuvre : incomplet-moins tête,bras,jambes à mi cuisse-concrétions(flanc gauche)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Poids avec accessoire : 4,7 kg ; Largeur : 10,5 cm ; Profondeur : 18,5 cm ; Hauteur antique : 8,5 cm
Matière et technique
Matériau : marbre
Technique : ronde-bosse (sculpture)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : hellénistique

Date de création/fabrication : IIe s. av. J.-C. ; Ie s. av. J.-C. (-200 - 0)
Lieu de création / fabrication / exécution
Proche-Orient
Lieu de découverte
Beyrouth = Bérytus

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
Date : 1895
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Montpellier (France), Université Paul Valéry Montpellier III, Musée des Moulages, salle d'exposition

Bibliographie

- Hamiaux, Marianne, Les sculptures grecques, II, La période hellénistique, IIIe-Ier siècles avant J.-C., Paris, 1998, p. 109-110, n° 114
- Charbonneaux, Jean, La sculpture grecque et romaine au Musée du Louvre, 3, La sculpture grecque et romaine au Musée du Louvre, Paris, Editions des Musées nationaux, (Collection des Guides du visiteur), 1963, p. 66
Dernière mise à jour le 22.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances