© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2020 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© Musée du Louvre / Maurice et Pierre Chuzeville
© 2020 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines

coupe

Epoque / période : hellénistique ; style de Calès

Date de création/fabrication : 2e moitié IIIe s. av. J.-C. ; 1e moitié IIe s. av. J.-C. (-250 - -150)
Lieu de création : Italie
Lieu de découverte : Italie centrale
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : S 4358

description

Dénomination / Titre
Dénomination : coupe (fragment, médaillon)
Typologie : pied (annulaire)
Description / Décor
Décor : décor en relief ; Éros (assis, tenant, masque comique)

Etat de l'oeuvre : incomplet ; moins la partie inférieure ; éclats sur le pourtour

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 8 cm ; Poids : 55 g
Matière et technique
Matériau : argile (argile chamois)
Technique : peinture brillante (peinture)
Précision technique : vernis noir ; moulé

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : hellénistique ; style de Calès

Date de création/fabrication : 2e moitié IIIe s. av. J.-C. ; 1e moitié IIe s. av. J.-C. (-250 - -150)
Lieu de création / fabrication / exécution
Italie
Lieu de découverte
Italie centrale

Données historiques

Mode d’acquisition
ancien fonds
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Webster, Thomas Bertram Lonsdale, « Monuments illustrating New Comedy, third edition », Bulletin of the Institute of Classical Studies, Suppl. 50, 1995, Disponible sur : vol 1 : http://www.jstor.org/stable/43768199 ; vol 2 : https://www.jstor.org/stable/i40152568 , p. 58
- Union académique internationale. (dir.), Jentel, Marie-Odile, Corpus Vasorum Antiquorum. France. Fascicule 23, Musée du Louvre. Fascicule 15, [Musée du Louvre, 15], Paris, 1968, pl. 9.5
Dernière mise à jour le 26.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances