couvercle d'urne

Epoque / période : archaïque

Date de création/fabrication : 1e quart Ve s. av. J.-C. (-490 - -480)
Lieu de création : Caeré = Cerveteri
Lieu de découverte : Caeré = Cerveteri (nécropole de la Banditaccia)
Numéro d’inventaire
Numéro de collection : Cp 5191

description

Dénomination / Titre
Dénomination : couvercle d'urne
Description / Décor
scène de prothésis ; femme (mort, bonnet, boucle d'oreille, calceus repandus, sous, linceul, couche, sur, coussin, matelas, sur) ; lit (funéraire, orné de, feston)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 12 cm ; Largeur : 43,5 cm ; Profondeur : 21 cm ; Poids : 4 kg
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : modelé, moulé

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : archaïque

Date de création/fabrication : 1e quart Ve s. av. J.-C. (-490 - -480)
Lieu de création / fabrication / exécution
Caeré = Cerveteri
Lieu de découverte
Caeré = Cerveteri (nécropole de la Banditaccia)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
date : 1863
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Les étrusques et la Méditérannée, Lens (2013), cat. exp. (Lens (2013)), 2013, p. 188, n° 195
- Briguet, Marie-Françoise, Le Sarcophage des époux de Cerveteri du Musée du Louvre, Paris, Editions de la réunion des musées nationaux, 1988, p. 72, fig. 70
- Briguet, Marie-Françoise, « Urnes archaïques et étrusques », Revue Archéologique, 1968, p. 58, 64-66, fig. 12, 15, 22, 23
- Camporeale, Giovannangelo, « Le scene etrusche di protesi », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts, 66, 1959, p. 33-34
- Cataloghi del Museo Campana, Rome, 1857-1858, p. 31, n° 6
- Birch, Samuel ; Newton, Charles Thomas, Report on the Campana collection, Oxford, Clarendon Press, 1856, p. 50, n° 6
Dernière mise à jour le 02.10.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances