© 2007 Musée du Louvre / Claire Tabbagh
© 2013 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski
© 2007 Musée du Louvre / Claire Tabbagh
© 2013 Musée du Louvre / Hervé Lewandowski

Aiguière à décor de réseaux de petites feuilles

Date de création/fabrication : Xe siècle ; XIe siècle (900 - 1100)
Lieu de provenance : Iran (Monde iranien - Caucase) (?)

Numéro d’inventaire
Numéro principal : MAO 624

description

Dénomination / Titre
Dénomination : Aiguière / Aquamanile (Vase, récipient->Verseuse)
Titre : Aiguière à décor de réseaux de petites feuilles
Description / Décor
Inscriptions
Inscription :
pseudo-épigraphique
Type d'écriture : Kufique fleuronné
Positionnement de l'inscription : une ligne, inscription circulaire (ligne de base sur le bord externe) sur l'époule de l'aiguière

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Diamètre : 16 cm ; Diamètre : 6,3 cm ; Diamètre : 6,9 cm ; Epaisseur : 0,3 cm ; Hauteur : 32 cm ; Largeur : 20,7 cm ; Poids : 1,394 kg
Matière et technique
Matériau : Métal
Matériau/Technique : Métal (cuivre) martelé et moulé, décor gravé

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Xe siècle ; XIe siècle (900 - 1100)
Lieu de provenance
Iran (Monde iranien - Caucase) (?)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
date : 1980

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Index

Bibliographie

- Sironval, Margaret (dir.), Les mille et une nuits, cat. exp. (Boulogne-Billancourt, Centre culturel, 1985), s.l., Lithographie parisienne, 1985, p. 5, n° 8e

Bibliographie de comparaison

- Islam : konst och kultur : art and culture, cat. exp. (Stockholm, Statens Historiska Museum, 1985), Stockholm, Statens Historiska Museum, 1985, p. 114-115, n° 23
- Arts of the islamic world, [Vente, Londres, Sotheby's, 09/10/2013, p. 11, n° 9
- Arts of the Islamic world, [Vente, Londres, Sotheby's, 05/10/2011, p. 108, n° 186
- Arts d'Orient, [Vente, Paris, Hôtel Drouot, 27/05/2011, p. 36, n° 57
Dernière mise à jour le 01.02.2016
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances