Cruche (pichet) à panse fusiforme

Lieu de provenance : Suse (=Shush) (Monde iranien - Caucase->Iran) (A/III, A/VI7-11-52)

Actuellement visible au Louvre
Salle 185
Aile Denon, Niveau -1
Numéro d’inventaire
Numéro principal : MAO S. 250
N° de fouille : 748
N° de fouille : GS 270

description

Dénomination / Titre
Dénomination : Verseuse (Vase, récipient) ; Pichet (Vase, récipient)
Titre : Cruche (pichet) à panse fusiforme
Description / Décor

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 27,5 cm ; Diamètre : 10,5 cm ; Epaisseur : 0,6 cm ; Diamètre : 4,5 cm ; Poids : 0,752 kg
Matière et technique
Matériau : Céramique
Matériau/Technique : Céramique (pâte argileuse) non glacurée, décor gravé

Lieux et dates

Lieu de provenance
Suse (=Shush) (Monde iranien - Caucase->Iran) (A/III, A/VI7-11-52)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Ghirshman, Roman (mission de Suse, A/III)
Mode d’acquisition
entrée après fouilles

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Denon, [AI] Salle 185 - Arts de l'Islam - De 632 à 1000, Vitrine 13 b

Bibliographie

- Joel, Guillermina ; Makariou, Sophie ; Peli, Audrey (dir.), Suse : Terres cuites islamiques, [Musée du Louvre, Paris], Paris, Gand, Musée du Louvre, Editions Snoeck, 2005, p. 26, n° 1
- Kevran, Monique, « Les niveaux islamiques du secteur oriental du tépé de l'Apadana. II. Le matériel céramique », Cahiers de la Délégation Archéologique Française en Iran (D. A. F. I.), n° 7, 1977, p. 88, p. 105, fig. 26 : 8

Bibliographie de comparaison

- Rosen-Ayalon, Myriam, La ville royale de Suse, IV. La poterie islamique, Paris, Librairie orientaliste Paul Geuthner, (Mémoires de la Délégation Archéologiques en Iran, Tome L), 1974, p. 24, fig. 15
- Koechlin, Raymond, Les céramiques musulmanes de Suse au musée du Louvre (MDP XIX), Tome XIX, Mémoires de la mission archéologique de Perse : mission en Susiane, [Paris, Musée du Louvre], Paris, Ernest Leroux, 1928, p. 25, pl. I, n° 7
Dernière mise à jour le 25.03.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances