© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes
© 2012 Musée du Louvre / Antiquités égyptiennes

coffret à serviteurs funéraires

Date de création/fabrication : XXIe dynastie (-1069 - -945)
Lieu de découverte : Deir el-Bahari (Thèbes Ouest->Thèbes->région thébaine = région de Thèbes)
En dépôt : Musée Bargoin, Clermont-Ferrand
Numéro d’inventaire
Numéro dépositaire : 3130

description

Dénomination / Titre
Dénomination : coffret à serviteurs funéraires
Description / Décor
Inscriptions
Écriture :
hiéroglyphique
Nature du texte :
dédicace (avec nom)
Noms et titres
Ouserhatmes (prêtre-ouab de Mout, scribe de la maison de l'argent)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 48 cm ; Longueur : 53 cm ; Largeur : 29 cm
Matière et technique
Matériau : bois
Technique : peinture = peint, stucage = stuqué, techniques de la céramique

Lieux et dates

Date de création / fabrication
XXIe dynastie (-1069 - -945)
Lieu de découverte
Deir el-Bahari (Thèbes Ouest->Thèbes->région thébaine = région de Thèbes)

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
partage après fouilles
Propriétaire
Etat

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Clermont-Ferrand (France), Musée Bargoin
Dernière mise à jour le 15.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances