© 2016 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2010 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
© 2016 Musée du Louvre / Antiquités grecques, étrusques et romaines
© 2010 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

cratère

Epoque / période : géométrique récent I B

Date de création/fabrication : 3e quart VIIIe s. av. J.-C. (debut) (-750 - -725)
Lieu de création : Athènes
Lieu de découverte : Athènes Dipylon
Numéro d’inventaire
Numéro catalogue : A 519.2
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Dénomination : cratère (fragment)
Description / Décor
Décor : guerrier (2, restes, tenant, bouclier, échancré, lance, 2) ; dans le champ ; svastika ; étoile ; diabolo ; oiseau

Etat de l'oeuvre : peinture en partie effacée. Autre fragment appartenant au même vase exposé en salle 40 : A 519.1.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10 cm ; Largeur : 10 cm
Matière et technique
Matériau : argile
Technique : peinture, dessin en silhouette
Précision technique : peinture brun rouge(intérieur)-peinture brun noir(extérieur)-oeil réserve(hoplite tombe du char)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : géométrique récent I B

Date de création/fabrication : 3e quart VIIIe s. av. J.-C. (debut) (-750 - -725)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes
Lieu de découverte
Athènes Dipylon

Données historiques

Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
Date : 1884
Propriétaire
Etat
Affectataire
Musée du Louvre, Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé

Bibliographie

- Bohen, Barbara, Kratos & krater : reconstructing an Athenian protohistory, Oxford (GB), Archaeopress Archaeology, 2017, p. 93
- Ahlberg-Cornell, Gudrun, Prothesis and ekphora in greek geometric art, Paul Åströms Förlag, Göteborg, 1971, p. 210
Dernière mise à jour le 20.11.2018
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances