© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2017 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec
© 2012 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

couvercle de pichet

vers -750
Lieu de création : Athènes
AGRR 7
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Œuvre récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, déposée par l'office des biens et intérêts privés (OBIP); en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires. Consulter la base de données ministérielle Rose Valland consacrée aux œuvres dites MNR (Musées nationaux récupération).
Numéro d’inventaire
Autre numéro d'inventaire : AGRR 7

description

Dénomination / Titre
Dénomination : couvercle de pichet
Typologie : couvercle (concave, surmonté de) ; bouton
Description / Décor
bouton (en forme de) ; oiseau

Décor : sur couvercle ; filet

Etat de l'oeuvre : le couvercle est incomplet ; il manque un fragment du rebord et un gros éclat ; éclats sur les cassures ; la surface est abîmée ; il a été recollé, les lacunes et les éclats sur les cassures ont été comblés.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Hauteur : 10 cm
Matière et technique
Matériau : argile (beige)
Technique : peinture brillante (peinture)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Epoque / période : géométrique récent I B

Date de création/fabrication : 3e quart VIIIe s. av. J.-C. (fin) (vers -750)
Lieu de création / fabrication / exécution
Athènes

Données historiques

Historique de l'œuvre
Historique de la base "Récupération artistique (MNR Rose-Valland)" :
Malgré les recherches menées jusqu'à présent, l'historique de ce vase reste inconnu avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale. Retrouvé en Autriche (1) et rapatrié en France par le 3e convoi de Vienne (2), il apparaît dans une liste d'objets remis à l'OBIP le 1er janvier 1950, sous les numéros 719 et 720 débris d'une coupe (sic) (3). Proposé à la 5e Commission de choix (25 octobre 1950), puis retenu à la 6e (29 mai 1951), sous le seul numéro 719, mais avec la précision « couvercle cassé » (4), estimé alors 30 000 franc (2 et 4), il est attribué aux Musées nationaux (département des Antiquités grecques et romaines) par arrêté du ministre de l'Education nationale (13 août 1951) [5]. Une décharge de Georges Salles (6), et un reçu signé par Jean Charbonneaux le 21 novembre 1950 (7) attestent son arrivée au musée du Louvre."
Mode d’acquisition
attribution par l'office des biens et intérêts privés (MNR)
Propriétaire
Musées Nationaux Récupération

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
non exposé
Dernière mise à jour le 03.06.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances