RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Homme debout drapé, tenant un livre sous le bras, appuyé sur son corps

Numéro d’inventaire
INV 216, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 21361
MA 12560
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.34
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
SOGLIANI Giovannantonio di Francesco (1492-1544)
Ecole florentine
(R. Bacou, 1955)

Anciennes attributions :
FRA BARTOLOMEO

Propositions d'attributions :
FRA BARTOLOMEO
(B. Berenson, 1938)

description

Dénomination / Titre
Homme debout drapé, tenant un livre sous le bras, appuyé sur son corps
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
B. Berenson (The drawings of the Florentine Painters, London, 1903, II, n° 470) attribuait le dessin à Fra Bartolommeo et le considerait comme une étude pour un évangéliste du 'Salvator Mundi' (aujourd'hui à Florence, Galleria dell'Accademia, mais à l'origine dans l'église Santissima Annunziata). F. Knapp (Fra Bartolommeo della Porta und die Schule von San Marco, Halle, 1903, p. 315) et H. von der Gabelentz (Fra Bartolommeo und die Florentiner Renaissance, Leipzig, 1922, n° 362) l'exclurent de l'oeuvre de Fra Bartolommeo. R. Bacou (Choix de dessins des maîtres florentins et siennois, première moitié du XVIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 1955, n° 32) le rapproche de l'évangéliste Jean de la 'Controverse de l'immaculée conception' (aujourd'hui Florence, Galleria dell'Accademia) qui à l'origine décorait le Convento di San Luca.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,334 m ; L. 0,161 m
Matière et technique
Pierre noire, rehauts de blanc, sur papier lavé de beige.

Données historiques

Historique de l'œuvre
F. Baldinucci ; 1er volume de sa collection, p. 101 (Fra Bartolommeo) - son fils, Francesco Saverio Baldinucci - Pandolfo Pandolfini, Camillo Pandolfini, Roberto Pandolfini, Angiolo Pandolfini, Anna Eleonora Pandolfini (épouse de Filippo Strozzi) et Eleonora Teresa Pandolfini, par héritage - Vendu par l'entremise de Filippo Strozzi, sur rapport de François Xavier Fabre, au Musée Napoléon en 1806; marque du Louvre (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1606, chap. : Ecole italienne, volume 48. (...) Num¿ro : 12560. D¿signation des sujets : p. 1605 Les quatre volumes suivans, sont reliés et couverts d'une peau de mouton, peinte en rouge, avec fermoirs actuellement en assez mauvais état : ils contiennent des dessins recueillis par Philippe Baldinucci, florentin, qu'il attribuait aux excellens peintres, sculpteurs et architectes qui ont paru depuis la renaissance des arts, à Florence, en commençant par Cimabue, jusqu'aux artistes existant en 1695. Il les avait arrangés dans l'ordre chronologique de son p. 1606 ouvrage intitulé : notizie de' professori del disegno da Cimabue in quà. C'est une acquisition. #Volume 48. Les quatre premières feuilles contiennent un avertissement et la table des maîtres auxquels Baldinucci attribuait les dessins des quatre volumes de ce recueil. Vint ensuite sur le revers de la feuille, le portrait de Baldinucci, dessiné au crayon noir. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Strozzi, Filippo
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1806

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Choix de dessins de maîtres florentins et siennois - Première Moitié du XVIe siècle : XIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 15/09/1955 - 31/12/1955
- Fra Bartolommeo et son atelier : Dessins et peintures des collections françaises, Paris, Musée du Louvre, 17/11/1994 - 13/02/1995
- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux, exposés dans les salles du Ier étage au Musée impérial du Louvre. Première partie : Ecoles d'Italie, Ecoles Allemande, Flamande et Hollandaise, Paris, Musée du Louvre, 1866 - 1900
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances