Télécharger
Suivant
Précédent

Six têtes d'animaux fantastiques

Vers 1540
INV 719, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 719, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 164
MA 161
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. VI 3.R
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.126
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Franco Battista (1510-1561)
Ecole vénitienne
(Monbeig Goguel, Catherine (note ms), 1990)

Anciennes attributions :
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564)

Propositions d'attributions :
Passerotti, Bartolomeo (1529-1592)
(Berenson, Bernard, 1903)
Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci, dit Leonardo da Vinci) (1452-1519), copie d'après
(Popp, Anny Edeltrauth)
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564), copie d'après
(Thode, Henry, 1908)
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564), attribué à
(Reiset, Frédéric (inv. ms))

description

Dénomination / Titre
Six têtes d'animaux fantastiques
Description / Décor
Commentaire :
Donné à Michelangelo par Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été classé parmi les feuilles attribuées à l'artiste par F. Reiset (Inv. ms). B. Berenson ('The Drawings of the Florentins Painters', 2 vol., luogo, 1903, II, n° 1741) l'a attribué à Bartolomeo Passarotti ; Thode (1908), y a vu une copie par cet artiste d'après un dessin perdu de Michelangelo ; M. D. Popp (note ms au verso du montage) l'a considéré comme une copie d'après Léonard de Vinci ; tandis que C. Monbeig Goguel (1990, note ms au verso du montage) y a plutôt reconnu la main de Battista Franco. D'accord P. Joannides ('Musée du Louvre, Musée d'Orsay, Département des Arts graphiques, Inventaire général des Dessins Italiens, VI : Michel-Ange, élève et copistes', par Paris, 2003, R 3), qui a publié la feuille sous le nom de cet artiste. Le caractère léonardesque de cette feuille indique que le dessin pourrait bien être le reflet d'une invention originale de Léonard dont B. Franco aurait eu connaissance. Les têtes et les motifs d'animaux fantastiques sont récurrents dans son oeuvre. Ce dessin peut avoir été réalisé en vue d'une gravure aujourd'hui perdue ou pour un décor éphémère à l'occasion d'une entrée triomphale, d'un mariage ou d'une fête. (A. Varick Lauder, 'Inventaire général des dessins italiens, T. VIII, Battista Franco, Paris, musée du Louvre, 2009, n° 20)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,271 m ; L. 0,203 m
Matière et technique
Plume et encre brune. Angle supérieur droit déchiré et réintégré. Collé le long de bords.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1540

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.1, p.26, chap. : Ecole florentine, carton 2. (...) Numéro : 161. Nom du maître : Idem & Michel-Angelo Buonaroti /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 16. Désignation des sujets : Sur le R° et le V°, études de têtes de monstres, dessinées à la plume. La feuille est attachée sur carton. Dimensions : H. 27,5 x L. 20,5cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Index

Collections
Techniques
Dernière mise à jour le 12.12.2023
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances