Le prophête Joël, d'après la voûte de la Chapelle Sixtine

Numéro d’inventaire
INV 742, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 199
MA 195
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.128
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Buonarroti, Michelangelo dit Michel-Ange (1475-1564), école de
Ecole florentine

Anciennes attributions :
BUONARROTI Michelangelo, copie d'après

description

Dénomination / Titre
Le prophête Joël, d'après la voûte de la Chapelle Sixtine
Type d'objet
Dessins

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,275 m ; L. 0,19 m
Matière et technique
sanguine

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach ? ; dessin d'ordonnance ayant perdu son montage à bande dorée ; au verso du montage, numérotation à la sanguine : 75 et f° (L. 960 a) ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.30, chap. : Ecole florentine, carton 2 bis. (...) Num¿ro : 195.Idem & Autres dessins d'après Michel-Ange, ou qui lui sont attribués. /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 50. D¿signation des sujets : L'un des prophètes de la chapelle Sistine. Dessin à la sanguine et collé sur carton. Dimensions : H. 27,5 x L. 19,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié. /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances