Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Environnement Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Autre RMN
Autre RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage

Mise au Tombeau

Numéro d’inventaire
INV 1330, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 1004
MA 980
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IV R 156
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.209
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MONTELATICI Francesco (vers 1601/1607-1661)
Ecole florentine
(P. -J. Mariette)

description

Dénomination / Titre
Mise au Tombeau
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Rapproché par A. R. Masetti ('Cecco Bravo pittore toscano del Seicento', Venise, 1962, n° 11, fig. 106) de certaines 'Dépositions' de Jacopo Bassano, en particulier celle de la collection Landsdowne à Londres (voir A. R. Masetti, 'Disegni di Cecco Bravo', dans Critica d'Arte, mai-juin 1961, 8, p. 47). Cf. l'ébauche d'une Déposition qui apparaît à l'arrière plan à droite du verso d'une feuille de l'artiste dans une collection particulière (repr. in G. Cantelli, 'Aggiunte a Cecco Bravo', dans Antichità Viva, n. 3, 1970, p. 24-26, fig. 2). Voir aussi : C. Monbeig Goguel, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, IV : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, vol. II : 1620-1800', Milan, 2005, n° 156 ; A. Forlani Tempesti, dans 'Due cataloghi, due metodi', Paragone Arte, 2007, Anno LVIII n. 691-693, Terza Serie 75-76, p.3-26, note 19.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,401 m ; L. 0,273 m
Matière et technique
Pierre noire, pinceau et lavis d'encre noire, avec rehauts de blanc, sur papier beige partiellement lavé de gris. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
P. Crozat ; numérotation à la plume et encre brune en bas à droite: '171' - P.-J. Mariette (L.2097) ; montage (LBS 006) avec cartouche: FR.MONTELATICI / DICTUS / CECCO BRAVO. ; sa vente 15 novembre 1775, partie du n° 523 (R. Bacou, 1981, p. 256) - Vassal St Hubert ; sa vente 1779 n°13 - Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune, de part et d'autre du cartouche: Ecole florentine et au verso: Sepulture de J.C. / à la plume lavé d'encre de la chine / rehaussé de blanc sur papier bistré - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marques du Conservatoire (L.2207) et du Louvre (L.1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.1, p.128, chap. : Ecole florentine, carton 7. (...) Num¿ro : 980. Nom du ma¿tre : Idem & Montelatici (Francesco dit Cecco Bravo) /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 2. D¿signation des sujets : Le Christ porté au tombeau. Dessin lavé sur crayon et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 40 x L. 27cm. Origine : Idem & Collections ancienne et de Mariette /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 décembre 1828 pour être relié à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d’acquisition
Saisie des Emigrés
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- La collection Saint-Morys : XCe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 28/11/1987 - 16/02/1988
- Le dessin florentin sous les derniers Médicis (1620-1720), Paris, Musée du Louvre, 12/05/2005 - 15/08/2005
- Le cabinet d'un grand amateur P. J. Mariette (1694-1774) : Dessins du XVe siècle au XVIIIe siècle, Paris, Musée du Louvre, 20/04/1967 - 31/12/1967
Dernière mise à jour le 24.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances