RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Tête de jeune homme vue de trois quarts

Numéro d’inventaire
INV 1501, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 354
MA 350
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IX FV 25
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.241
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Bandinelli, Baccio (1493-1560)
Ecole florentine
(Ph. Pouncey (note ms))
inspiré par BUONARROTI Michelangelo

Anciennes attributions :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
PERUZZI Baldassarre Tommaso

Propositions d'attributions :
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele
(P. Barolsky, 1979)
RICCIARELLI DA VOLTERRA Daniele, attribué à
(H. Voss, 1928)

description

Dénomination / Titre
Tête de jeune homme vue de trois quarts
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Mentionné comme de Peruzzi dans la collection Jabach, puis attribué à Daniele da Volterra d'abord par Morel d'Arleux et ensuite par F. Reiset (Inv. ms ; attribution soutenue par H. Voss, 'Zeichnungen der italienischen Spätrenaissance', Munich, 1928, repr. p. 14 ; P. Barolsky, 'Daniele da Volterra: a catalogue raisonné', New York, 1979, p. 121), ce dessin a été rendu à Baccio Bandinelli par Ph. Pouncey en 1955 (note ms sur le montage). D. Cordellier (dans 'Baccio Bandinelli', (Cabinet des Dessins), par C. van Tuyll et al., Paris, 2008, n° 15) l'a rapproché d'autres études de l'artiste (vente Londres, Sotheby's, 25 mars 1982, no 14 - revendu à New York, Sotheby's, 16 janvier 1986, no 28 ; Turin, Biblioteca Reale, inv. 15646 D.C.) et notamment de deux études de têtes, l'une à Genève (collection Jean Bonna), l'autre à Oxford (Ashmolean Museum, P II 77 ; réplique ou copie à Chatsworth, inv. 901). R. B. Ward ('Baccio Bandinelli as a draughtsman', thèse de l'Université de Londres, 1982, n° 363) situe le dessin du Louvre vers 1525 et C. Monbeig Goguel (dans cat. exp. L'Oil du connaisseur. Hommage à Philip Pouncey, Paris, musée du Louvre, 1992, no 26) vers 1520. Quoi qu'il en soit, comme la feuille d'Oxford, il témoigne de l'effort accompli par l'artiste pour rejoindre l'idéal que Michel-Ange avait su atteindre dans les représentations des sibylles d'Érythrée et de Libye et dans le prophète Isaïe à la voûte de la chapelle Sixtine, au Vatican.
Voir aussi: F. Viatte, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, IX : 'Baccio Bandinelli, dessins, sculptures, peinture', par F. Viatte et M. Bormand (pour les sculptures), V. Delieuvin (pour la peinture), avec la collaboration de V. Goarin, Paris, 2011, n°25.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,25 m ; L. 0,218 m
Matière et technique
Sanguine. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach, paraphe (L. 2959) au verso ; montage à bande dorée des « dessins d'ordonnance » (inscrit dans un montage bleu du XIXe siècle avec cartouche anépigraphe), avec, au verso à la sanguine : 614. ; Inventaire Jabach: Ecole de Raphaël, n° 614 (Peruzzi) ; acquis pour le Cabinet du Roi en 1671; au verso, paraphe Prioult (L.2953) et numérotation 'six cent quatorze' ; marques de la Commission du Museum (L.1899) et du premier Conservatoire (ancien L. 2207).

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach,
acquis pour le roi en 1671

A. Critères de l'identification

Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 :

- montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ;
- numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ;
- paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ;

- marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins :

- transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ;
- paraphe Prioult [L. 2953].

L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine.

B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net.
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869

Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël :

614

Une teste d'un jeune homme à la sanguine sur du papier gris de 12 pouces de long sur 13 pouces de hault

de Balt. da Siene [da Siena]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.1, p.47, chap. : Ecole florentine, suite du carton 2. (...) Numéro : 350. Nom du maître : Idem & Daniel de Volterre (Danielle Ricciarrelli) /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 16. Désignation des sujets : Tête de jeune homme vue de trois quarts, faite à la sanguine, et cartonnée. Dimensions : H. 25 x L. 22cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 13 septembre 1828 à M. de Cailleux pour être relié /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD33
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Nouvelles attributions : Dessins du XVIe au XVIIIe siècle : LXVIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 09/06/1978 - 18/09/1978
- L'Oeil du connaisseur : Hommage à Philip Pouncey : Ce exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 18/06/1992 - 07/09/1992
- Baccio Bandinelli, 1493-1560. Dessins et sculptures du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 21/02/2008 - 26/05/2008
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances