Jambes d'un personnage en bas de chausse

Numéro d’inventaire
INV 2290, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
MI 154
NIII 35542
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.389
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pisanello (Antonio di Puccio di Giovanni de Cereto, dit Il) (avant 1395-1455)
Ecole vénitienne

Anciennes attributions :
VINCI Leonardo da

description

Dénomination / Titre
Jambes d'un personnage en bas de chausse
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Cat. Exp. : Syson L., Gordon D.,Avery-Quash S., Pisanello painter to the Renaissance court, Londres, National Gallery, 2001-2002,fig.1.24, repr. L'étude de jambes, où il faut distinguer le tracé à la plume, original, des reprises en couleurs maladroites (par inexpérience?, par désinvolture? ; voir INV 2471, 2472, INV 2466) pourrait participer, comme le dessin INV 2281 recto qui lui ressemble tant dans le détail, des recherches pour la figure de saint Georges dans la fresque conservée à S. Anastasia (D. Cordellier, act. exp. Pisanello, le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 1996, n° 60).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,294 m ; L. 0,204 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis vert, bleu et rose (aquarelle?), tracé préparatoire à la pierre noire ou au fusain. Un angle supérieur abattu.

Données historiques

Historique de l'œuvre
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 46 - Acquis en 1856.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1856

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Pisanello : le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 06/05/1996 - 05/08/1996
- Pisanello, Vérone, Museo di Castelvecchio, 08/09/1996 - 08/12/1996
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances