Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Jeanneteau
Autre RMN
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Jeanneteau
RMN

Deux coques de navires portées l'une par un poisson, l'autre par un dragon

INV 2291, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 2291, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
MI 155
NIII 35543
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.389
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pisanello (Antonio di Puccio di Giovanni de Cereto, dit Il) (avant 1395-1455)
Ecole vénitienne

Anciennes attributions :
Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci, dit Leonardo da Vinci) (1452-1519)
Ecole vénitienne

description

Dénomination / Titre
Deux coques de navires portées l'une par un poisson, l'autre par un dragon
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ces navires fantastiques (INV 2289, INV 2291, INV 2292) sont des projets de pièces d'orfèvrerie, ornées de perles et de pierres précieuses à la proue et à la poupe (Guiffrey, cité par Venturi), non conçus comme bijoux (Van merle, 1931, p. 19), mais destinées à être posées et auxquelles le dragon servait de piétement. Ces nef devaient orner la tables des princes où elles servaient de coffret à épices, de salière, de boîte à linge de bouche, de ramasse-couverts et de surtout (Oman, 1963, fig. 5, 6, 7) (D. Cordellier, cat. exp. Pisanello, le peintre aux sept vertus, Paris, Musée du Louvre, 1996, n° 317).
Ces dessins témoignent de l'emprise des formes de la zoologie fantastique et des chimères hybrides sur l'imaginaire des artistes et des cours : un attrait qui participe de l'engouement pour les légendes arthuriennes et leurs représentations. (M. Preti-Hamard in cat. d'exp. "Imaginaire de l'Arioste, l'Arioste imaginé", Paris, musée du Louvre, 2009 p. 36)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,242 m ; L. 0,408 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, tracé préparatoire à la pierre noire (ou au fusain?). Papier filigrané. Trace de pliure verticale par le milieu. Bande de papier rapporté au bas de la feuille. Annotation au crayon d'une écriture moderne, en bas à droite au verso de la feuille : (Ecole Milanaise). Restauré en 1995

Données historiques

Historique de l'œuvre
G. Vallardi (L.1223, en vert, au verso) ; Disegni di Leonardo da Vinci posseduti da Giuseppe Vallardi..., 1855, n° 47 - Acquis en 1856.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Vallardi, Giuseppe
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1856

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit Format (S)

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Imaginaire de l'Arioste, l'Arioste imaginé
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 26 février - 18 mai 2009
- Pisanello : le peintre aux sept vertus
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 06 mai - 05 août 1996
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France), RMNGP (Paris, France), Museo di Castelvecchio (Vérone, Italie), Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances