RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec
RMN

La Vierge tenant un livre et l'Enfant assis sur ses genoux

Numéro d’inventaire
INV 7908, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4833
MA 4523
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.4, p.179
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CARRACCI Ecole des (vers 1600/1700)
Ecole bolonaise

Propositions d'attributions :
CAVEDONE Giacomo, atelier de
(Catherine Loisel, 2013)

description

Dénomination / Titre
La Vierge tenant un livre et l'Enfant assis sur ses genoux
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Voir : C. Loisel, 'Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins italiens, Tome X : Dessins bolonais du XVIIe siècle', Tome II, Paris, 2013, p. 184, n° 237.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,149 m ; L. 0,093 m
Matière et technique
rehauts de blanc;sanguine;papier lavé de beige

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.591, chap. : Ecole de Crémone, carton 40. (...) Numéro : 4523. Nom du maître : Bembi. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er. Désignation des sujets : La Vierge et l'Enfant Jesus. Dessin lavé sur sanguine. Dimensions : H. 15 x L. 9cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 10francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 20 juillet 1829 au Musée pour être relié. à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Annotations marginales sur l'inventaire : un grand trait au crayon sépare la page et un titre est inscrit, également au crayon : Ecole de Crémone / au-dessus de la notice. Cote : 1DD35

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances