RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Tête de sainte Madeleine, les yeux au ciel

Numéro d’inventaire
INV 8967, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 25350
MA 12604
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.4, p.351
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Sirani, Elisabetta (1638-1665)
Ecole bolonaise
(A. Modesti, 2010)

Anciennes attributions :
RENI Guido, copie d'après

description

Dénomination / Titre
Tête de sainte Madeleine, les yeux au ciel
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Identifié par Adelina Modesti (lettre du 18 octobre 2010) comme une étude originale d'Elisabetta Sirani pour une peinture publiée par Fiorella Frisoni en 2004. Le dessin doit être publié par A. Modesti dans l'édition anglaise de son livre 'Elisabetta Sirani 'Virtuosa'. Women's cultural production in aerly modern Bologna. Catherine Loisel confirme cette feuille à Elisabetta Sirani (Musée du Louvre, Inventaire général des dessins italiens, Tome X : Dessins bolonais du XVIIe siècle, Tome II, Paris, 2013, n° 947, p. 516).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,347 m ; L. 0,28 m
Matière et technique
papier beige;pastel;pierre noire;rehauts de blanc;sanguine

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1695, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12604.Maîtres divers. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 18. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, et un à six. 107 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances