RMN-Grand Palais - Photo J.-G. Berizzi
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo J.-G. Berizzi
RMN

Faune nu jouant d'un instrument de musique suivi d'une bacchante dansant

Numéro d’inventaire
INV 5001, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 7372
MA 6866
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.59
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Giulio Romano (Giulio Pippi, dit aussi Jules Romain) (1499-1546)
Ecole romaine et ombrienne
(O. Fischel et K. Oberhuber, 1972)
inspiré par L'ANTIQUE

Anciennes attributions :
SANTI Raffaello
(E. Jabach)
FRANCO Battista, attribué à
(Frédéric Reiset (Inv. ms))

description

Dénomination / Titre
Faune nu jouant d'un instrument de musique suivi d'une bacchante dansant
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Donné à Raphaël par E. Jabach, ce dessin a été attribué à Battista Franco par Frédéric Reiset (Inventaire manuscrit) et considéré comme réalisé d'après une peinture antique. Il a été reclassé à Giulio Romano en suivant une proposition de K. Oberhuber ('Raphaels Zeichnungen', IX, Berlin, 1972, p. 31-32 note 88, repr. fig. 21) qui l'a attribué à l'artiste de la même manière l'Inv. 5002 du Louvre et une feuille conservée à Vienne (Graphische Sammlung Albertina, Inv. 217 R84), ces deux derniers ayant été gravés par Agostino Veneziano en 1516 (A. Bartsch, 'Le peintre graveur', XIV, Vienne, 1813, p. 203-204). Selon S. Ferino (dans cat. exp. Giulio Romano (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1 septembre -12 novembre 1989), Milan, 1989, p. 248) il pourrait s'agir d'études destinées à une décoration à grotesques soit le décor à fresque de la Loggetta du Cardinal Bibiena (1516) soit des Loges (des 1516 ? -1518/19) au Vatican. Ce dessin s'inspire des personnages d'un relief du Ier siècle apr. J.-C. (Mantoue, Palazzo Ducale, inv. 6705 (R. Serra, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par Laura Angelucci et Roberta Serra, p. 65 sous n° 1). Voir aussi : Cat. exp. Autour de Raphael, dessins et peintures du Musée du Louvre, Paris, 24 novembre 1983-13 février 1984, Paris, 1983, sous n° 32 ; S. Massari, dans cat. exp. Raphael Invenit : Stampe da Raffaello nelle collezioni dell' Istituto Nazionale per la Grafica, Rome, Calcografia Nazionale, 1985, p. 13 n° III 1 ; D. Cordellier, B. Py, 'Musée du Louvre, Inventaire des dessins italiens, V : Raphaël, son atelier, ses copistes', Paris, 1992, p. 332 n° 484 (Giulio Romano ?) ; S. Massari, Giulio Romano pinxit et delineavit, Opere grafiche autografe di collaborazione e bottega, cat. exp. (Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, 1993), Rome, Palombi, 1993, p. 13-14 sous 7 ; A. Gnann, in cat. exp. Roma e lo stile classico di Raffaello 1515-1527, Mantoue, Vienne, 1999, p. 98 sous n° 37 ; A. Gnann, H. Singer, « Print Clues on the verso of a Raphael Drawing », Print Quarterly, XXVI (2009), 3 (septembre), p. 215 sous note 3 ; P. Windows, 'New identification in the Drawings Collection of Gabriele Vendramin', Master Drawings, vol. 50, n° 1, 2012, p. 42, 48 note 71.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,179 m ; L. 0,244 m
Matière et technique
Sanguine, stylet. Découpé au milieu et complété. Annotation à la plume et à l'encre brune, en haut à droite : '[...O ou 0]. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 590 (Raphaël) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 590 Un Baccus et une deesse qui dance figures entieres à la sanguine sur du papier blanc de 12 pouces de long sur 9 pouces de hault dudit [de l'escole]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.5, p.889, chap. : Ecole italienne C, carton 61. (...) Num¿ro : 6866.Idem & Maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 88. D¿signation des sujets : Une Bacchante et un jeune faune. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 17,5 x L. 24,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 1francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD37
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

Expositions

- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux, exposés dans les salles du Ier étage au Musée impérial du Louvre. Première partie : Ecoles d'Italie, Ecoles Allemande, Flamande et Hollandaise, Paris, Musée du Louvre, 1866 - 1900
Dernière mise à jour le 16.09.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances