Télécharger
Suivant
Précédent

Pallas debout, soutenant les armes de la France

Abate, Nicolò dell', copie d'après
INV 5911, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 5911, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4982
MA 4668
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.212
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Abate, Nicolò dell' (1509 ?-1571 ?), copie d'après
Ecole lombarde
(F. Reiset (Inv. ms))

Anciennes attributions :
Primaticcio, Francesco (dit Le Primatice) (1504-1570)

description

Dénomination / Titre
Pallas debout, soutenant les armes de la France
Description / Décor
Commentaire :
Attribué à Francesco Primaticcio par Everhard Jabach et Morel d'Arleux (Inv. ms), ce dessin a été identifié comme une copie d'après Niccolò dell'Abate par F. Reiset (Inv. ms). Il s'agit d'une copie du dessin du Louvre INV 5878.
Voir : S. Béguin, 'Niccolò dell'Abbate en France', in Art de France, II, 1962, p. 144 et sous note 85 ; Eadem, cat. exp. Nicolò dell' Abate, Bologne, Palazzo dell'Archiginnasio, 1969, sous n° 65 ; M. Laclotte, S. Béguin, cat. exp. L'école de Fontainebleau, Paris, Grand Palais, 1972 - 1973, sous n° 20 ; S. Béguin, in cat. exp. Nicolò dell'Abate. Storie dipinte nella pittura del Cinquecento tra Modena e Fontainebleau, Modène, Foro Boario, 2005, sous n° 232.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,297 m ; L. 0,356 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, papier beige. Quelques traits à la pierre noire. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, I, n° 160 (Primatice) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953).
Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach,
acquis pour le roi en 1671

A. Critères de l'identification

Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 :

- montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ;
- numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ;
- paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ;

- marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins :

- transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ;
- paraphe Prioult [L. 2953].

L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine.

B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute.
Paris, Archives nationales, O1 1967.

Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne :

160

Un Pallas tenant une rondasse a la main ou son les armes de France avec quantité d'autre dieux et deesse sur des enus figure entiere a la plume et lavé sur de papier blan de 16 1/2 pouce de long sur 14 1/2 pouce de haut

dudit [de Francisco Primaticio]
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.4, p.612, chap. : Ecole de Bologne, carton 42. (...) Numéro : 4668. Nom du maître : Idem & Primaticcio, Francesco /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 63 bis. Désignation des sujets : Répétition du même sujet. Dessin fait de la même manière. Dimensions : H. 29,5 x L. 35,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&.Prix de l'estimation de l'objet : 3francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD36
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 15.06.2024
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances