RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Études de deux putti, volant, de dos, vus en raccourci, et esquisse d'un troisième

Vers 1522/1523
Numéro d’inventaire
INV 6417, Verso
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 4603
MA 4328
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.3, p.304
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique

description

Dénomination / Titre
Études de deux putti, volant, de dos, vus en raccourci, et esquisse d'un troisième
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Comme les études du même putto conservées à Paris, au musée du Louvre (Inv. 6425) et au musée des Arts décoratifs (Inv. CD 934 (CL 17231) ; A. Gnann, 2007, n° 75), ces dessins sont sans doute préparatoires aux fresques de l'intrados de l'arc d'entrée de la première chapelle à gauche de l'église San Giovanni Evangelista à Parme, où Parmigianino intervint peut-être vers 1522-1523. L'étude en bas à droite de la feuille apparait aussi, inversée et tournée d'un quart de tour, sur une feuille conservée à Chatsworth, où le putto devenu un angelot soutient un homme assis sur des nuées (Collection Duke of Devonshire, Inv. 444 ; M. Jaffé, 'The Devonshire Collection of Italian Drawings: Bolognese and Emilian Schools', Londres, Phaidon Press, 1994, I, p. 237 n° 668).
BIBLIOGRAPHIE :
A. E. Popham, 'The Drawings of Parmigianino', Londres, Faber and Faber, 1953, p. 22, 54 n° VIIIa, repr. pl. VIIIa ;
L. Marcucci, « Girolamo Macchietti disegnatore » , Mitteilungen des Kunsthistorischen Institutes in Florenz, 7, Bd, H. 2 (aout, 1955), p. 124 ;
R. Bacou, cat. exp. Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan, XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, musée du Louvre, 6 octobre 1964 - 1 mars 1965, Paris, 1964, p. 47-48 sous n° 44, p. 48-49 n° 47, p. 49 sous n° 48 ;
A. E. Popham, 'The Boiardo Inventory', dans J. Courtauld, M. Kitson et al., 'Studies in Renaissance & Baroque Art Presented to Anthony Blunt on His 60th Birthday, préface par E. Waterhouse, Londres, Phaidon, 1967, p. 26-29 ;
A. E. Popham, 'Italian Drawings in the Department of Prints and Drawings in the British Museum,Artists Working in Parma in the Sixteenth Century: Correggio, Anselmi, Rondani, Gatti,Gambara, Orsi, Parmigianino, Bedoli, Bertoja',2 vol., Londres, The Trustees of the British Museum,1967, I, p. 43, n° 67 ;
A. E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p. 3, 6, 36, 142 n° 396 ;
L. Collobi Ragghianti, 'Disegni del Parmigianino', dans Critica d'Arte, janvier-février, 1972, 121, p. 37-56 ;
P. Rossi, 'L'opera completa del Parmigianino', Milan, Rizzoli Editore, 1980 (Classici dell'arte, 101). p. 86-87 sous n° 9, repr. p. 87 fig. 9.1 ;
E.J. Mundy, 'A Long Lost Parmigianino Drawings Rediscovered', dans Master Drawings, vol. 19, n°1, 1981, p. 17 note 4 ;
D. de Grazia, cat. exp. Correggio and his legancy. Sixteenth-century Emilian Drawings, Washington, National Gallery of Art, 11mars - 13 mai 1984, Parma, Galleria Nazionale, 3 juin - 15 juillet 1984, p. 150 sous n° 40, p. 156 note 3 ;
H. Braham (dir.), cat. exp. Parmigianino. Paintings, Drawings, Prints, Londres, Courtauld Institute Galleries, University of London, 14 mai - 12 juillet 1987, p. 6 ;
V. Romani, dans J. Bentini (dir.), 'Disegni della Galleria Estense di Modena', Modène, Panini, 1989, p. 68 ;
M. Vaccaro, 'Il Parmigianino e la poesia del disegno', dans S. Beguin, M. Di Giampaolo et M. Vaccaro, 'Parmigianino : I disegni', Turin et Londres, Umberto Allemandi & C., 2000, p. 66-67 ;
M. Clayton, dans C. C. Bambach, H. Chapman, M. Clayton, G. R. Goldner, cat. exp. Correggio and Parmigianino. Master Draughtsmen of the Renaissance, Londres, The British Museum, 6 octobre 2000 - 7 janvier 2001 / New York, The Metropolitan Museum, 5 février - 6 mai 2001, p. 83 sous n° 41, p. 94-95 sous n° 50 ;
M. C. Chiusa, 'I Dipinti di devozionalità sacra', dans 'Parmigianino', sous la direction de M. C. Chiusa, Milan, Electa, 2001, p. 126, 180 note 36 ;
M. Vaccaro, 'Parmigianino : i dipinti', avec un avant-propos d'Antonio Pinelli, Turin, Londres, Venise et New York, Umberto Allemandi & C., 2002 ('Archivi di Arte Antica'), p. 133 sous n° 5, repr. fig 5c ;
M. Di Giampaolo et A. Muzzi cat. exp. Il Parmigianino e il fascino di Parma, Florence, Gabinetto Disegni e Stampe degli Uffizi, 13 novembre 2003 - 15 février 2004, p. 10-12 ;
D. Ekserdjian, dans cat. exp. L'art de Parmesan, par D. Franklin avec une contribution de D. Ekserdjian, Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada, 3 octobre 2003 - 4 janvier 2004 ; New York, The Frick Collection, 27 janvier - 18 avril 2004, p. 33 et note 15 (avec reproduction erronée à la fig. 18) ;
M. Di Gimpaolo, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin - 14 septembre 2003, p. 252 sous 2.3.9 ;
D.Ekserdjian, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin - 14 septembre 2003, p. 33, 35 note 28 ;
A. Gnann, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin - 14 septembre 2003, p. 264-265 sous n° 2.3.27b ;
C. Loisel, dans cat. exp. Parmigianino e il manierismo europeo, par L. Fornari Schianchi, S. Ferino-Pagden, Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin - 14 septembre 2003, p. 255 sous 2.3.13 ;
D. Ekserdjian, 'Parmigianino', Yale University Press, New Haven and Londres, 2006, p. 6, 168, p. 278 note 41, p. 286 note 38, repr. p. 246 fig. 270 ;
Cat. exp. Parmigianino Die Madonna in der Alten Pinakothek, Munich, Alte Pinakothek, 22 novembre 2007- 24 février 2008, Bayerische Staatsgemäldesammlungen, München, Hatje Cantz Verlag, Ostfildern, und Autoren 2007, p. 155-156 ;
A. Gnann, 'Parmigianino : Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur - und Kunstgeschichte, 58), I, p. 362 n° 77, repr. II, p. 109 ;
M. Di Giampaolo, 'Quattro studi del Parmigianino per la 'Madonna dal collo lungo', M. Di Giampaolo, 'Scritti sul disegno italiano, 1971-2008, réunis par C. Garofalo, Florence, Aida, 2010, p. 138-139, note 7 ;
D. Cingottini et M. di Giampaolo, 'Il Parmigianino: nuovi disegni ed un bozzetto', dans M. Di Giampaolo, 'Quattro studi del Parmigianino per la 'Madonna dal collo lungo', M. Di Giampaolo, 'Scritti sul disegno italiano, 1971-2008, réunis par C. Garofalo, Florence, Aida, 2010, p. 139, 144 note 7 ;
D. Cordellier, dans cat. exp. Parmigianino, Dessins du Louvre, par L. Angelucci, D. Cordellier, L. Lhinarès, R. Serra, sous la direction de D. Cordellier, musée du Louvre, Salles Mollien, 17 décembre 2015 - 15 février 2016, Paris / Milan, Musée du Louvre / Officina Libraria, p. 72-73 n° 11, voir aussi p. 81 sous note 6 ;
D. Cordellier, 'Eloge du Petit Parmesan', dans Grande Galerie, Le Journal du Louvre, déc. 2015, janvier, février 2016, n° 34, repr. p. 38.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,186 m ; L. 0,121 m
Matière et technique
Sanguine, traces de pierre noire. Annotation, à la plume et à l'encre brune : '84'.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1522/1523

Données historiques

Historique de l'œuvre
Francesco Baiardo (mort en 1561), 'Inventario deli disegni del q. s. Cavagliere Bayardo', n° 231-232 : 'Un' disegno di doi puttini, in scurto di lapis rosso, finito dil parmesanino nel riverso dil quale e una Madona col puttino in brazzo, un Angelo in piedi co' tre altre teste bozzate benmodil Parmesanino alto o. 3 [A. E. Popham, 'The Boiardo Inventory', dans J. Courtauld, M. Kitson et al., 'Studies in Renaissance & Baroque Art Presented to Anthony Blunt on His 60th Birthday, preface par E. Waterhouse, Londres, Phaidon, 1967, p. 27], passe par héritage à son petit-fils, Marcantonio Cavalca' [Giorgio Vasari, 'Le vite de' più eccellenti pittori,scultori e architettori nelle redazioni del 1550 e 1568', éd. R. Bettarini et P. Barocchi, 6 vol., Florence, SPES, 1966-1987, vol. IV, p. 543]. - P. Crozat ; fragment d'un numéro à la plume et encre brune en bas à droite au verso : '21' (?) (L. 3612) ; sa vente, Paris, 1741, probablement partie du n° 357 : « Seize, idem [dessins],dont des Etudes d'enfans pour etre vus en plafond » (20 livres, à Noury ) [B. Py, 'Le catalogue de la vente de 1741, des dessins italiens du collectionneur Pierre Crozat annoté par Pierre Jean Mariette, retranscrit et enrichi d'une table des vacations, d'un essai de localisation des œuvres, de notes et d'une bibliographie (http://mini-site.louvre.fr/trimestriel/2015/Catalogue_Crozat/index.html). - Saint-Morys [J. Labbé et L. Bicart-Sée, dans F. Arquié - Bruley, J. Labbé et L. Bicart-Sée, 'La Collection Saint-Morys au Cabinet des dessins du musée du Louvre', 2 vol., Paris, Réunion des musées nationaux, 1987 (Notes et documents des musées de France, 19), II, p. 147] - Saisie des émigres en 1793, remis au Museum en 1796-17975 ; marques du Louvre (L. 1955 et 1886a).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.562, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Numéro : 4328. Nom du maître : Idem & Le Parmesan /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 90. Désignation des sujets : Des enfans. Dessin à la sanguine. Sur le V° une Ste. Famille. Dimensions : H. 19 x L. 13cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 30francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 août 1828 pour être relié. à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD35

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Parmigianino. Dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 18/12/2015 - 15/02/2016
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances