Scènes de la vie chinoise : Soldat et montreuse de curiosité

Numéro d’inventaire
INV 24799, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 29883
MA 12648
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.10, p.199
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Boucher, François (1703-1770)
Ecole française
(Pierrette Jean-Richard)

Anciennes attributions :
BOUCHER François, école de

description

Dénomination / Titre
Scènes de la vie chinoise : Soldat et montreuse de curiosité
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Dessin de François Boucher gravé en sens inverse par Gabriel Huquier, le père (cf. Collection Edmond de Rothschild 18656 LR) (P. Jean-Richard, 1978)

Bibliographie :
P. Jean-Richard, 'Inventaire général de gravures. Ecole française. L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Paris 1978, p. 278, n° 1131
A. Laing, ''Les Dessins de chinoiseries de François Boucher' in 'Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher', dir. Y. Rimaud & A. Laing, cat. exp., Besançon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, 9 novembre 2019 - 2 mars 2020, Besançon, 2019, pp. 204-213, p. 209 et note 24 p. 213

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,292 m ; L. 0,227 m
Matière et technique
sanguine

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1700, chap. : Ecole française, Dessins en paquets. (...) Numéro : 12648.Idem & Maîtres divers /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 9. Désignation des sujets : Cent cartons et feuilles, dont trois cartons à deux dessins, et un à six. 108 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances