Le combat du pont de la Chiusella le 26 mai 1800

1808
Numéro d’inventaire
RF 3180, Recto
Numéros de catalogues :
Campagnes d'Italie I 42
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.20, p.85
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Lecomte, Hippolyte (1781-1857)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Le combat du pont de la Chiusella le 26 mai 1800
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Fait partie d'une série de dessins exécutés entre 1802 et 1814 pour l'illustration des Campagnes de Napoléon Ier en Italie, sous la direction du Baron Vivant-Denon, Directeur depuis 1802 du Museum Central des Arts. Inventaire général des dessins du Musée du Louvre et du Musée de Versailles. Ecole française, II, 1908, n° 8586.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,312 m ; L. 0,488 m
Matière et technique
Signé et daté : '1808'.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1808

Données historiques

Historique de l'œuvre
Dominique Vivant Denon - Durante, par héritage ; catalogue des `Dessins originaux des Campagnes de Napoléon Ier en Italie, avec les croquis et les légendes, le tout provenant exclusivement du Cabinet de Monsieur Denon', Paris, 1895, n° 42 - Destinées à être vendues, les œuvres furent placées sous séquestre par l'Etat le 5 mai 1894. La proposition officielle d'achat fut faite le 12 décembre 1895. Achetés sur les crédits d'acquisition du département des Peintures, dont dépendaient alors les œuvres dessinées, et inscrits sur l'inventaire du musée du Louvre. Sur 355 dessins, 159 ont été déposés au musée de Versailles. A l'exception de trois d'entre eux (RF 3034, RF 3210, RF 3273), tous regagnèrent le Louvre le 26 novembre 1920.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Durante, comte de
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1896

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Campagne d'Italie GF
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances