Romulus vainqueur d'Acron

Numéro d’inventaire
RF 4623, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.20, p.257
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Ingres, Jean-Auguste-Dominique (1780-1867)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Romulus vainqueur d'Acron
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude du tableau destiné aux appartements de Joséphine au Palais Montecavallo, aujourd'hui au Louvre (D.L. 1969-2). Une étude préparatoire (RF 4171) et deux répétitions sont conservés au Louvre. '(...) Delaborde, (...), signale plusieurs dessins d'ensemble (1870, nos 189 à 192) qui sont autant de reprises tardives. Par contre, Montauban conserve une quarantaine de croquis relatifs à la peinture de 1812. L'autre dessin du Louvre (RF 1441 ; vers 1850 ?) est daté de 1810 par erreur (..). Il est bien plus fidèle au tableau de 1812. Ternois (1999, p. 174 et note 5 p. 175) a mis en relation le dessin 'de 1808' avec une lettre d'Ingres à Marcotte d'Argenteuil du 20 août 1858 (...) (lettre 105) (...) : 'Je m'amuse beaucoup à y faire des dessins de mes propres ouvrages que je mets au net. J'ai fait le 'St Symphorien, le Romulus' (...)'. En 2001 (p. 203), Ternois juge la date de 1808 'invraisemblable'. Condon (1984, p. 44) pense que le dessin cité dans la lettre de 1858 serait plutôt celui connu par le recueil Gatteaux-Marville et qui se trouvait dans la collection Gatteaux avant 1871. Une gravure de Réveil (1851) semble correspondre au dessin du Louvre, (...). Dessin comme gravure comportent d'importants changements par rapport à la composition primitive (..). On notera enfin qu'Ingres lui-même dans le " cahier X " conservé à Montauban et qui contient des listes de ses oeuvres, semble placer un dessin de 'Romulus' vers 1858.' (L.-A. Prat, 'Ingres', Paris, 2004, n° 44, p 88, 89)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,335 m ; L. 0,53 m
Matière et technique
Mine de plomb, plume, encre noire, lavis gris et rehauts de blanc sur papier calque contrecollé. Mis au carreau partiellement à la mine de plomb. Signé, localisé et daté à la mine de plomb en bas à gauche : 'J. Ingres in. Piit Rome 1808'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
R. Galichon ; legs au Louvre en 1918.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Galichon, Roger Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1918

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

Expositions

- Le beau idéal ou l'art du concept : XCIVe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 17/10/1989 - 31/12/1989
- Revoir Ingres : LXXIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 28/09/1980 - 17/11/1980
- Ingres Delacroix : dessins, pastels et aquarelles, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, 26/12/1935 - 24/11/1936
- Les artistes français en Italie de Poussin à Renoir, Paris, Musée des Arts Décoratifs, 25/04/1934 - 10/07/1934
- Maesta di Roma. Da Napoleone all'unita d'Italia, Rome, Scuderie del Quirinale, 07/03/2003 - 29/06/2003
- Collections nouvelles formées par les musées nationaux de 1914 à 1919, Paris, Musée du Louvre, 10/02/1919 - 31/12/1919
- Jean-Auguste Dominique Ingres. Dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 17/03/2004 - 14/06/2004
- Pie VII face à Napoléon. La tiare dans les serres de l'Aigle. Rome, Paris, Fontainebleau 1796-1814, Fontainebleau, Musée national du Château de Fontainebleau, 28/03/2015 - 29/06/2015
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances