Femme assise devant un autel où sont posés deux cierges

Numéro d’inventaire
RF 4683, Recto
Numéros de catalogues :
Hollandais H 1171
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.20, p.265
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Rembrandt, Harmensz. van Rijn (1606-1669)
Ecole hollandaise

Propositions d'attributions :
REMBRANDT Harmensz van Rijn, atelier de
(E. Starcky, 1988)
KONINCK Philips
(G. Falck, 1927)

description

Dénomination / Titre
Femme assise devant un autel où sont posés deux cierges
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Situé vers 1635 par C. Hofstede de Groot ('Die Handzeichnungen Rembrandts', Haarlem, 1906, n° 706) suivi par O. Benesch qui suggère que le sujet a probablement un caractère sacré en raison des candélabres et des récipients à huile qui se trouve sur l'autel et qui appartiennent aux rituels judaïques ('The Drawings of Rembrandt', Londres, 1954, vol. II, n° 284). G. Falck voit dans le dessin une copie par Koninck d'un original perdu de Rembrandt (Einige Bemerkungen über Ph. Konincks Tätigkeit als Zeichner..., 'Festschrift für Max J. Friedländer zum 60. Geburtstage', Leipzig, 1927, p. 172-176). F. Lugt accepte son autographie après rapprochement avec deux feuilles figurant une femme au lit (Paris, Petit Palais, coll. Dutuit, Ben. 283. Londres, British Museum, Inv. 1895-9-15-1264) ainsi qu'une femme assise appuyant sa tête sur la main gauche (Londres, British Museum, Inv. 1910-2-12-183), et le situe entre 1638 et 1642 ('Musée du Louvre. Inventaire général... Tome III. Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n° 1171). E. Starcky perçoit deux temps dans la réalisation de ce dessin correspondant à deux encres brunes distinctes. Il s'agit, selon lui d'un dessin d'élève, peut être d'après une gravure du maître (B. 367), que Rembrandt aurait repris ultérieurement (cat. exp. Rembrandt et son école, dessins du Musée du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 1988-1989, n° 17). Voir aussi H. Gerson, 'Philips Koninck...', Berlin, 1935, Z. LXXXIX.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,19 m ; L. 0,138 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, corrections de blanc.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Paignon-Dijonval - Ch. G. Morel de Vindé, vendu en 1816 à S. Woodburn - Th. Lawrence, marque en bas à gauche (L. 2617); vente Londres, 17 juin 1840, n° 774 - R.P. Roupell, paraphe au verso (L. 2234); probablement sa vente Londres, 12-14 juillet 1887, n° 1052 - Léon Bonnat, marque en bas à droite (L. 1714); don en 1919, marque du musée en bas à droite (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Bonnat, Léon
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1919

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Rembrandt et son école, dessins du Musée du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 27/10/1988 - 30/01/1989
- Rembrandt, Rotterdam, Museum Boymans-van Beuningen, 18/05/1956 - 05/08/1956
- Rembrandt, Amsterdam, Rijksmuseum, 08/08/1956 - 21/10/1956
- Rembrandt et son entourage : Xe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 14/06/1955 - 04/09/1955
- Rembrandt et son temps : dessins des collections publiques et privées conservées en France, Paris, Musée du Louvre, 03/02/1970 - 27/04/1970
- Dessins et eaux-fortes de Rembrandt, Paris, Musée national de l'Orangerie des Tuileries, 02/08/1937 - 23/12/1937
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances