Prise des armes aux Invalides (matin du 14 juillet 1789)

vers 1789
En dépôt Musée Carnavalet, Paris
Numéro d’inventaire
RF 6179, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 1990
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.21, p.200
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Prieur, Jean-Louis (entre 1732 et 1736-1795)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Prise des armes aux Invalides (matin du 14 juillet 1789)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Dessiné pour le quatorzième des 'Tableaux historiques de la Révolution française', gravé par Berthault (Paris, B.N.F., Estampes ; M. Roux, 'Bibliothèque nationale. Inventaire du Fonds français. Graveurs du dix-huitième siècle', t. II, 1933, n° 214 ; eau-forte pure par Duplessi-Bertaux ; état définitif avec la lettre, 4 épreuves). Les révolutionnaires inquiets par les mouvements d'armées et la charge de Lambesc s'organisent pour se défendre. La prise des armes aux Invalides a lieu dans la matinée du 14 juillet 1789. Elles serviront à la prise de la Bastille. Le peuple y saisit 32 000 fusils et des canons destinés à armer la milice récemment créée. On aperçoit au fond, l'esplanade des Invalides et le dôme de l'église.' (M. Pinault Sorensen, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1990, p. 529.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,18 m ; L. 0,241 m
Matière et technique
Pierre noire, mine de plomb, estompe, plume et encre noire, pinceau et lavis gris. Trait d'encadrement à la plume et encre noire. Collé en plein sur le montage d'époque, avec filets noirs et bordures au lavis rose.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1789

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis auprès de la veuve Prieur le 2 janvier 1802 (Procès-verbal de la 537e chambre du Conseil) par le Museum central des Arts ; Déposé au musée Carnavalet avec 64 autres dessins de Prieur, de deux peintures de Jean-Baptiste Martin et de deux grands dessins de le Chevalier de Lespinasse représentant une vue panoramique de Paris, par arrêté du 3 août 1934 en échange de la statuette équestre dite de Charlemagne provenant du trésor de la cathédrale de Metz.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Prieur, Mme veuve
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1802
Dépositaire
Paris, Musée Carnavalet

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
dépôt
Paris, Musée Carnavalet

Expositions

- Paris et la Révolution, Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 19/03/1931 - 02/05/1931
- Jean Louis Prieur : Les tableaux historiques de la Révolution française, Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 20/03/2007
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances