Prise de la Bastille (14 juillet 1789)

vers 1789
En dépôt Musée Carnavalet, Paris
Numéro d’inventaire
RF 6181, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 1992
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.21, p.200
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Prieur, Jean-Louis (entre 1732 et 1736-1795)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Prise de la Bastille (14 juillet 1789)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Dessiné pour le seizième des 'Tableaux historiques de la Révolution française', gravé par Berthault (Paris, B.N.F., Estampes ; M. Roux, 'Bibliothèque nationale. Inventaire du Fonds français. Graveurs du dix-huitième siècle', t. II, 1933, n° 216 ; eau-forte pure par Duplessi-Bertaux ; état définitif, avec la lettre, 4 épreuves). [...] Le 14 juillet au matin, après la prise des armes aux Invalides, les révolutionnaires marchent sur la Bastille afin de chercher la poudre nécessaire. Le gouverneur, le marquis de Launay finit par ouvrir les portes aux émeutiers qui pénètrent dans les cours. On se bat [...]. Launay se livre pour arrêter le massacre. On le tue, [...] Il est fort possible devant le nombre de représentations très semblables de cet événement que les artistes aient imité un modèle (Vovelle, 1986, I, p. 142-161 ; Beaumont-Maillet, 1989, p. 382-385, n° 491-503). Tous les artistes représentent la scène avec au premier plan les révolutionnaires prenant d'assaut la forteresse à l'arrière au moment où le pont de l'Avancée vient d'être abaissé, mettant ainsi l'accent sur la 'bataille' entre les deux adversaires. Un dessin attribué à Prieur représentant 'Le peuple dansant sur les ruines de la Bastille' est passé dans la troisième vente Deglatigny à Rouen, 14-15 juin 1937, n° 196.' (M. Pinault Sorensen, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1992, p. 529-530.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,176 m ; L. 0,238 m
Matière et technique
Pierre noire, mine de plomb, estompe, plume et encre noire, pinceau et lavis gris. Trait d'encadrement à la plume et encre noire. Collé en plein sur le montage d'époque, avec filets noirs et bordures au lavis rose.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1789

Données historiques

Historique de l'œuvre
Acquis auprès de la veuve Prieur le 2 janvier 1802 (Procès-verbal de la 537e chambre du Conseil) par le Museum central des Arts ; Déposé au musée Carnavalet avec 64 autres dessins de Prieur, de deux peintures de Jean-Baptiste Martin et de deux grands dessins de le Chevalier de Lespinasse représentant une vue panoramique de Paris, par arrêté du 3 août 1934 en échange de la statuette équestre dite de Charlemagne provenant du trésor de la cathédrale de Metz.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Prieur, Mme veuve
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1802
Dépositaire
Paris, Musée Carnavalet

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
dépôt
Paris, Musée Carnavalet

Expositions

- Jean Louis Prieur : Les tableaux historiques de la Révolution française, Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 20/03/2007
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances