(1880), Bellevue, à Isabelle Lemonnier

Numéro d’inventaire
RF 11174, Verso
Numéros de catalogues :
Inventaire Autographes C 1477
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.23, p.134
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Manet, Édouard (1832-1883)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
(1880), Bellevue, à Isabelle Lemonnier
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Il espère des nouvelles. 'Je ne comprend rien à votre silence.'' (V. de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 1477, p. 198.) Annoté : '...et de ce qui s'est fait / je ne comprends rien à / votre silence / amitiés / Em' Lettre autographe signée adressée à Isabelle Lemonnier présentant au recto un croquis à l'aquarelle représentant des lampions, lanternes vénitiennes et page 3 un croquis à l'aquarelle représentant une femme qui plonge (RF 11175). Fait partie d'un ensemble de quatorze lettres adressées à Isabelle Lemonnier dites 'lettres à Isabelle' et une lettre à Mme Guillemet (Aut 1474 à Aut 1488). Lettre présentée dans les ouvrages suivants : Rouart et Wildenstein, 1975, n° 568, repr. - Cachin, 1985, p. 53, repr., 59 repr.
Description de l'album :
Album factice cartonné recouvert de papier marbré, à dos de peau blanche, portant l'étiquette : 'Edouard Manet - Lettres à Isabelle'.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Lettre autographe signée, trois pages in-8°.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Etienne Moreau-Nélaton ; legs en 1927.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des grands albums
Album Manet Edouard -2-
Folio 5
rapporté au recto
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances