Jeune fille nue agenouillée de face, le bras droit au-dessus de la tête ...

vers 1908
Numéro d’inventaire
RF 29306, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
AM 1718
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 1528
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.26, p.5
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PIOT René (1866-1934)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Jeune fille nue agenouillée de face, le bras droit au-dessus de la tête ...
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Jeune fille nue agenouillée de face, le bras droit au-dessus de la tête tenant une jarre ; à droite, reprise de la tête. 'Etude pour l'une des figures de femmes pour la fresque commandée par André Gide, en 1908, pour le décor du salon de sa maison, villa Montmorency à Auteuil sur le thème d'un hymne orphique : 'Le Parfum des Nymphes' qui a inspiré à Lecomte de Lisle l'un de ses poèmes.' (M. Servot, V. Goarin et C. Scheck, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, R.M.N., n° 1528, p. 377.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,31 m ; L. 0,215 m
Matière et technique
Mine de plomb sur papier lavé rose. Signé en bas à droite, à la mine de plomb : 'René Piot'. Collé en plein.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1908

Données historiques

Historique de l'œuvre
Paul Jamot ; legs en 1939 ; mis en dépôt au Musée National d'Art Moderne, en 1947 ; reversement au Musée du Louvre en 1977 (L. 1886 a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jamot, Paul
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1943

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Musées nationaux : nouvelles acquisitions, 2 septembre 1939 - 2 septembre 1945, Paris, Musée du Louvre, 02/09/1945 - 31/12/1945
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances