Portrait de Marie-Louis-Jean-Charles-André de Martine de Tyrac

Numéro d’inventaire
RF 31136, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.26, p.297
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Ingres, Jean-Auguste-Dominique (1780-1867)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Portrait de Marie-Louis-Jean-Charles-André de Martine de Tyrac
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Marcellus (1795-1865), ici représenté dans tout l'éclat de sa jeune maturité, vers 1825, après le retour d'Ingres à Paris, porte un nom célèbre entre tous au Louvre : c'est en effet aux efforts de ce jeune diplomate que l'on doit l'acquisition par la France de la 'Vénus' de Milo, lors d'une mission au Levant en 1820. Il avait été secrétaire d'ambassade à Constantinople, puis avait assisté Chateaubriand lorsque celui-ci avait représenté la France à Londres. Après un poste de ministre français à Lucques, il fut nommé sous-secrétaire d'État aux Affaires Étrangères en 1829, mais la Révolution de Juillet mit fin à sa carrière diplomatique ; il se consacra dès lors à la littérature. Ingres traça à la même époque le portrait (cf. Inv. RF31181) de son épouse, Thérèse-Joséphine-Céline (1809-1886), fille cadette du peintre de paysages néoclassiques Auguste de Forbin (1777-1841) qu'Ingres avait connu dans l'atelier de David et dont il fit également un portrait dessiné (Naef, 1977-1980, n° 87). Forbin devint sous la Restauration directeur des musées, poste où il put assurer à Ingres certaines commandes. Les portraits du couple Marcellus, classiquement tournés l'un vers l'autre, comptent parmi les mieux conservés de la belle série du Louvre.' (L.-A. Prat, 'Ingres', Paris, Musée du Louvre, 5 Continents éditions, 2004, (Cabinet des dessins ; 4), n° 22, p. 82). Naef, 'Die Bildniszeichnungen von J.-A. D. Ingres', Berne, 1977-1980, t. II, chap. 129, et t. V, n° 304, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,318 m ; L. 0,237 m
Matière et technique
Mine de plomb. Signé à la mine de plomb en bas à droite : 'Ingres. fecit'. Restauré en 2004

Données historiques

Historique de l'œuvre
Famille de Marcellus et héritiers ; César de Hauke ; John S. Newberry ; don au Louvre en 1957.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Newberry, John S.
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1957

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Revoir Ingres : LXXIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 28/09/1980 - 17/11/1980
- Dessins du musée du Louvre d'Ingres à Vuillard, Bayonne, Musée Léon Bonnat, 04/09/1979 - 30/01/1980
- Il disegno francese da Fouquet a Toulouse-Lautrec, Rome, Palazzo Venezia, 18/12/1959 - 14/02/1960
- Französische Zeichnungen von den Anfängen bis zum Ende des 19. Jahrhunderts, Cologne, Wallraf-Richartz-Museum, 22/03/1958 - 05/05/1958
- Französische Zeichnungen von den Anfängen bis zum Ende des 19. Jahrhunderts, Stuttgart, Württembergisches Landesmuseum, 10/05/1958 - 07/06/1958
- Französische Zeichnungen von den Anfängen bis zum Ende des 19. Jahrhunderts, Hambourg, Hamburger Kunsthalle, 01/02/1958 - 16/03/1958
- Ingres et son temps, Montauban, Musée Ingres, 24/06/1967 - 15/09/1967
- 100 anos de dibujo frances (1850-1950), Mexico, Museo universitario de Ciencias y Arte, 08/09/1962 - 19/12/1962
- Jean-Auguste Dominique Ingres. Dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 17/03/2004 - 14/06/2004
- Ingres, Paris, Galerie Georges Petit, 26/04/1911 - 14/05/1911
- Il disegno francese da Fouquet a Toulouse-Lautrec, Milan, Palazzo Reale, 01/03/1960 - 26/04/1960
- Chateaubriand : le voyageur et l'homme politique, Paris, BnF - Site Cardinal de Richelieu, 03/01/1969 - 01/04/1969
- Chateaubriand en Orient. Itinéraire de Paris à Jérusalem 1806-1807, Châtenay-Malabry, Maison de Chateaubriand, 26/04/2006 - 13/07/2006
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances