Deux femmes valsant

Numéro d’inventaire
RF 35824, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.28, p.122
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Toulouse-Lautrec, Henri de (1864-1901)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Deux femmes valsant
Type d'objet
Dessins

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,589 m ; L. 0,403 m
Matière et technique
Fusain et peinture à l'essence, sur papier calque. Signé en haut à droite du monogramme. Collé sur carton.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Roger Marx, 2e vente, Paris, 12 mai 1914, n° 217 repr - Ce dessin a été donné par M. Claude Roger-Marx, en mémoire de son père, de son frère et de son fils, morts pour la France.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Roger-Marx, Claude
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1974

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des pièces encadrées

Expositions

- Nouvelle présentation Claude Roger-Marx, Paris, Etablisement public du Musée d'Orsay et de l'Orangerie, 06/10/1987 - 06/02/1988
- Eva und die Zukunft, Hambourg, Hamburger Kunsthalle, 11/07/1986 - 14/09/1986
- Toulouse-Lautrec og Paris, Humlebaek, Louisiana museum of modern art, 11/11/1994 - 19/02/1995
- Donations Claude Roger-Marx, Paris, Musée du Louvre, 27/11/1980 - 19/04/1981
- Toulouse-Lautrec, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 18/02/1992 - 08/06/1992
- Paris au temps des impressionnistes, Paris, Hôtel de Ville de Paris, 12/04/2011 - 16/07/2011
- Toulouse-Lautrec et la vie parisienne, Nagoya, Aichi prefectural Museum of Art, 13/11/2007 - 31/12/2007
- Toulouse-Lautrec et la vie parisienne, Osaka, Suntory Museum, 11/09/2007 - 04/11/2007
- Impresionistas y potsimpresionistas. El nacimiento del arte moderno. Obras maestras del Musée d'Orsay, Madrid, Fondation Mapfre Vida, 02/02/2013 - 05/05/2013
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances