RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

L'Assomption de la Vierge

Vers 1530
Numéro d’inventaire
INV 3469, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 2096
MA 2023
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.2, p.92
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Giulio Romano (Giulio Pippi, dit aussi Jules Romain) (1499-1546)
Ecole romaine et ombrienne
(Frédéric Reiset (Inv. ms))

Anciennes attributions :
PIPPI Giulio
(E. Jabach)

description

Dénomination / Titre
L'Assomption de la Vierge
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Traditionnellement donné à Giulio Romano, ce dessin, selon S. Marinelli ('Manierismo a Mantova. La pittura da Giulio Romano all'età di Rubens', Milan, 1998, p. 65, repr. p. 64 fig. 2), pourrait être une étude préparatoire pour le retable peint pas Fermo Ghisoni pour l'autel de l'église de Felonica (près de Mantoue). Le retable, aujourd'hui disparu, est mentionné dans les documents qui en attestent le paiement à l'artiste le 15 mai 1538 ('Giulio Romano. Repertorio di fonti documentarie', par Daniela Ferrari, avec une introduction d'Amedeo Belluzzi, 2 vol., Mantoue, 1992, II, p. 763). S. Pasti ('Jules Romain et l'Assomption de la Vierge. L'exemple d'un dessin conservé au musée du Louvre', in La Revue des musées de France. Revue du Louvre, 3-2012, p. 52-61) a remarqué une réutilisation du dessin de la part de Fermo Ghisoni en 1556, quelques années après la mort de son maître, pour peindre le retable de l'église Santa Maria Assunta, à Curtatone (près de Mantoue, aujourd'hui au Museo Diocesano). L'œuvre a été peinte avec certaines variantes et avec l'ajout des deux commanditaires au premier plan, Ferrante et Isabella Gonzaga, qui deviennent les témoins de l'Assomption de la Vierge. La spécialiste (Ibidem) indique que pour composer ce dessin Giulio Romano s'approche au plus près du texte 'Sermones in Dormitionem' de Jean Damascène, immaculisti, fervent défenseur de la naissance sans tache de Marie. En effet, la figure de la Vierge de l'Assomption est aussi celle de l'Immaculée Conception. Par ailleurs, S. Pasti explique que pour comprendre la présence des trois grands anges qui entourent la Vierge et qui tiennent trois couronnes et une palme, il faut également lire la 'Légende dorée' de Jacques de Voragine, le sermon de Fantino Dandolo, évêque de Padoue, prononcé à l'occasion de la fête de l'Immaculée Conception le 8 décembre 1448, et le 'Mariale seu Sermones de Beatissima Virgine Maria' de Bernardino de Bustis (1494, Biblioteca Casanatense, Rome, Inc. 333). Les anges sont identifiés grâce au texte 'Apocalypsis Nova', attribué à Amadeo Menez da Silva, mais plus probablement du franciscain bosniasque Giorgio Benigno Salviati (Biblioteca Casanatense, Rome, Ms 443). Il s'agit des trois archanges voués au service de la Vierge : Michel, Raphaël et Gabriel (voir au Louvre l'INV 3453 et le RF 31874). Voir aussi : P. Bertelli, dans 'Giulio Romano a Mantova,"Con nuova e stravagante maniera", cat. exp. (Mantoue, Palazzo Ducale, 6 octobre 2019 - janvier 2020), sous la direction de Laura Angelucci, Roberta Serra, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Peter Assmann, Paolo Bertelli avec la collaboration de Michela Zurla, Complesso Museale Palazzo Ducale di Mantova, éd. Skira, Milan, 2019, p. 206 n° 95.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,522 m ; L. 0,324 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, papier lavé beige. Mise au carreau à la pierre noire. Collé en plein.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1530

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, II, n° 219 (Giulio Romano) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671 ; paraphe de J. Prioult (L. 2953) ; marques de la Commission du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207).

Notice de l'inventaire Jabach :
Dessin dit d'ordonnance collé et doré de la collection d'Everhard Jabach, acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin a conservé tous les signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement du fonds Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage sont en accord avec la description donnée par la notice de l'inventaire Jabach correspondant au numéro d'inventaire à la sanguine. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Mise au net. Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrit français 869 Desseins d'ordonnances de l'escolle de Raphaël : 219 Une assomption de la Vierge couronnee par les anges où tous les apostres sont esmerveillez autour du tombeau figures entieres à la plume lavé et rehaussé sur du papier gris de 14 pouces 1/2 de long sur 22 pouces de hault dudit [J. Romain]

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.270, chap. : Ecole romaine, carton 15 bis. (...) Num¿ro : 2023. Nom du ma¿tre : Pippi, Giulio (dit Jules Romain). Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 141 B. D¿signation des sujets : Le même sujet. Dessin fait de la même manière. Dimensions : H. 52,5 x L. 32,5cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Observations : Remis le 27 décembre 1828 pour être relié à l'encre. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD34 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : l'iconographie et la technique, précisées dans la notice n° 2022, concernent en fait les notices n° 2022 et 2023..
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

Expositions

- "Con nuova e stravagante maniera". Giulio Romano a Mantova, Mantoue, Palazzo ducale, 06/10/2019 - 06/01/2020
Dernière mise à jour le 16.09.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances